Réaction de Marine Le Pen aux voeux du président de la République

Ces derniers voeux du quinquennat offrent au moins un soulagement : on sait qu'on n'aura plus à subir l'an prochain un tel cortège de platitudes et de déclarations en total décalage avec la réalité du pays et les souffrances des Français. François Hollande aurait pu, vu qu'il ne se représente pas, prendre un peu de hauteur et établir un diagnostic plus objectif de la situation du pays et des conséquences de son mandat catastrophique. L'auto satisfaction dont il a fait preuve, notamment sur le dossier du chômage, ou des comptes publics, montre qu'il n'en est rien, et qu'il a décidé de rester jusqu'au bout dans un dialogue mensonger avec les Français.

Par | 2017-01-04T12:47:56+00:00 31 décembre 2016|Communiqués|

C’est l’État qui doit devenir majoritaire dans les Chantiers de Saint-Nazaire, pas Fincantieri

Communiqué de Presse du Front National Le groupe italien Fincantieri a en définitive été le seul à déposer une offre de reprise pour les chantiers navals de Saint-Nazaire, jusqu'alors détenus par STX. S'il faut savoir se satisfaire de la mise à l'écart de son concurrent chinois Genting, dont les pratiques industrielles faisaient craindre un avenir sombre pour les chantiers navals nazairiens, restons toutefois vigilants. D'ailleurs, pour la France, cette solution n’est, au fond, pas une bonne nouvelle.

Par | 2016-12-29T18:52:28+00:00 29 décembre 2016|Communiqués|

L’usine à gaz des complémentaires santé

Communiqué de Presse du Front National et du Collectif Usagers de la santé Depuis le 1er janvier 2016, les remboursements des dépassements d’honoraires par les complémentaires santé sont plafonnés à 125% du plafond de la Sécurité sociale. Cette situation a entrainé l’émergence de restes à charge importants pour les patients, et cela ne va pas aller en s’améliorant puisqu’à compter du 1er janvier 2017, ces remboursements seront plafonnés à 100% du plafond de la Sécurité sociale.

Par | 2016-12-28T12:00:10+00:00 28 décembre 2016|Communiqués|

La très légère baisse du nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A est due à l’explosion du nombre de chômeurs en formation

Communiqué de presse de Dominique Bilde, Député français au Parlement européen Si l’on en croit les communicants de l’Elysée, le chômage serait en baisse. Des chiffres à relativiser comme souvent avec les socialistes, prompts à se glorifier d’exploits minuscules ou mensongers. L’économiste Marc Touati estime que la baisse actuelle reste largement liée au plan de formation de 500.000 chômeurs lancé par François Hollande. À l’issue de leur formation, ces gens pourraient grossir à nouveau les rangs de Pôle Emploi… Ce plan a été prolongé de 6 mois par le nouveau premier ministre, Bernard Cazeneuve, alors qu’il était initialement prévu qu’il s’arrête au 31 décembre 2016. Un proche de la ministre du Travail déclarait anonymement au Parisien, dans un sursaut de lucidité : « On ne nie pas qu'il y ait un enjeu électoral. »

Par | 2016-12-28T11:16:17+00:00 28 décembre 2016|Communiqués|

Directive des travailleurs détachés : Quand les soldats de l’UMP ne manquent pas de culot !

Communiqué de Presse de Dominique Martin, Député français au Parlement européen, Membre de la Commission Emploi et Affaires sociales Que défend le Front National depuis de nombreuses années, en adéquation avec ses votes ? Que la Directive des travailleurs détachés de 1996, directive dites Bolkestein, doit être abrogée car elle provoque concurrence déloyale, dumping social et chômage. Madeleine de Jessey, porte-parole de Sens commun et fidèle supportrice de François Fillon se fend d’une tribune dans le Figaro (1) dans laquelle on peut lire - à part quelques erreurs sur la Clause Molière - exactement le constat que le Front National ne cesse de dénoncer.

Par | 2016-12-23T14:12:55+00:00 23 décembre 2016|Communiqués|

Anis Amri abattu à Milan : Schengen en accusation

Communiqué de presse de Marine Le Pen L'auteur de l'attentat islamiste de Berlin a été abattu ce jour à Milan en Italie. Des informations précisent qu'il serait venu en train depuis la France. Cette escapade dans deux ou trois pays a minima est symptomatique de la catastrophe sécuritaire totale que représente l'espace Schengen. Privée de frontières nationales pérennes et d'infrastructures douanières au niveau, la France, comme la plupart de ses voisins, en est réduite à apprendre après coup qu'un djihadiste armé et dangereux se baladait probablement sur son sol.

Par | 2016-12-31T21:29:43+00:00 23 décembre 2016|Communiqués|

Seul le Frexit nous protégera des perturbateurs endocriniens !

Communiqué du Collectif Nouvelle Écologie, par Philippe Murer et Éric Richermoz Ségolène Royal, ministre de l’Environnement juge « inacceptable » la définition des perturbateurs endocriniens présentée par la Commission européenne. C’est une nouvelle preuve qu’on ne peut pas faire de l’écologie sérieusement en étant européiste. De nombreuses études ont déjà été menées sur les perturbateurs endocriniens. Ralentie par les lobbies, la commission européenne n’en est qu’au stade de définir précisément ce que regroupe cette appellation.

Par | 2016-12-21T17:07:46+00:00 21 décembre 2016|Communiqués|

Communiqué de presse de Gilbert Collard, Député du Gard, secrétaire général du Rassemblement Bleu Marine

Le Conseil des ministres examine ce mercredi 21 décembre 2016 un projet de loi visant à instaurer un régime commun aux policiers et aux gendarmes en matière de légitime défense. Cette annonce fait suite aux revendications des policiers « en colère » qui manifestaient ces derniers mois en réponse - notamment - à la tentative d’assassinat de quatre agents à Viry-Châtillon mais aussi aux préconisations émanant d’un rapport de l’Institut national des hautes études sur la sécurité et la justice (INHESJ).

Par | 2016-12-21T14:21:29+00:00 21 décembre 2016|Communiqués|

Forces de l’ordre : un texte très imparfait

Communiqué de Presse du Front National Le texte présenté aujourd’hui en Conseil des ministres sur l’évolution des règles d’emploi des armes constitue une timide et tardive avancée pour les policiers mais ne répond pas à leurs attentes et aux nécessités de la sécurité publique. En effet, ce texte ne prévoit pas la présomption de légitime défense que nous réclamons pour l’ensemble des forces de l’ordre, qui leur permettrait d’exercer leurs fonctions de manière plus sereine et à moindres risques.

Par | 2016-12-21T10:21:28+00:00 21 décembre 2016|Communiqués|