Philippe Vardon

Philippe Vardon

Philippe Vardon

Philippe Vardon

Philippe Vardon

Philippe Vardon

Philippe Vardon

Philippe Vardon

Marie-Christine Arnautu

Marie-Christine Arnautu

Philippe Vardon

Philippe Vardon

Philippe Vardon

Philippe Vardon

Philippe Vardon

Philippe Vardon

TER PACA : les portiques d’Estrosi auront en réalité coûté 5,4 millions d’euros !

Communiqué de Philippe Vardon, Membre du Bureau national du FN, Vice-président du groupe FN au Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur Le 20 avril, nous nous félicitions de l'abandon par la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur des portiques dits de "sécurité" dans les gares, un dispositif pourtant vendu par Christian Estrosi comme le fer de lance de sa politique de sécurisation des transports. Rappelons que, et cela dès la campagne, nous avions toujours dénoncé l'inefficacité du dispositif, et son coût faramineux.

Par | 2018-05-17T10:38:10+00:00 17 mai 2018|Communiqués|

Rappeur anti-français, ancien dealer : à qui Christian Estrosi confie-t-il la jeunesse de l’Ariane ?!

Communiqué de Philippe Vardon, Conseiller national du FN, membre du Bureau national, Vice-président du groupe FN au Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, Responsable du Bassin niçois La semaine dernière, le Printemps des Rives était organisé dans le quartier de l’Ariane par la municipalité. A cette occasion, Christian Estrosi a mis un certain nombre d’associations à l’honneur. Ainsi a-t-il fait monter à ses côtés sur scène, des représentants d’une nouvelle association : « Ariane Jeunesse Niçoise et Française ». Or, sur d’autres photos, on voit parmi l’encadrement de cette nouvelle association le rappeur « Pap », qui fut le leader du groupe « Negrescro ».

Par | 2018-05-11T17:47:56+00:00 11 mai 2018|Communiqués|

Pour attaquer le FN, Ciotti retrouve Estrosi et cosigne avec un imam islamiste

Communiqué de presse de Philippe Vardon, Membre du Bureau national du FN, Vice-président du groupe FN au Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur Christian Estrosi est l’initiateur d’une « tribune », publiée dans Le Monde, contre la tenue de la Fête des Nations organisée à Nice le 1er mai. Sur le texte, évidemment outrancier et truffé de calomnies, il n’y a rien à dire si ce n’est que la Fête du travail ou encore la tradition niçoise des 1er Mai n’appartiennent à personne, pas davantage à Cristian Estrosi et ses affidés qu’à quiconque.

Par | 2018-04-25T14:34:11+00:00 25 avril 2018|Communiqués|