Création de la marque Elysée
Interventions - 22 juillet 2018

Question écrite de Ludovic Pajot, sur la dégradation des conditions de travail des fonctionnaires de police

M. Ludovic Pajot attire l'attention de M. le ministre d'État, ministre de l'Intérieur, sur les conditions de travail particulièrement éprouvantes des fonctionnaires de police. L'actualité vient rappeler tous les jours la difficulté croissante d'exercer des fonctions dans la police. Les policiers subissent au quotidien des situations de stress, de tension et de fatigue nerveuse psychologiquement éprouvantes.

Par | 2018-06-01T18:54:40+00:00 22 mai 2018|Interventions|

Question écrite de Ludovic Pajot, Député du Pas-de-Calais, sur l’impact des néonicotinoïdes sur la culture de la betterave

M. Ludovic Pajot attire l'attention de M. le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation sur l'interdiction des néonicotinoïdes. La loi sur la biodiversité du 8 août 2016 a en effet prévu l'interdiction des insecticides néonicotinoïdes. Cette interdiction s'applique notamment à la culture de la betterave, cette dernière étant particulièrement présente dans la région des Hauts-de-France.

Par | 2018-05-16T14:23:55+00:00 16 mai 2018|Interventions|

Question écrite de Bruno Bilde, député du Pas-de-Calais, sur la dissolution des milices d’extrême gauche

M. Bruno Bilde interroge M. le ministre d'État, ministre de l'Intérieur sur les violences et les actes de vandalisme qui ont émaillé la manifestation du 1er mai à Paris. En marge du traditionnel défilé, 1 200 individus issus de groupuscules d'extrême gauche ont semé la dévastation sur leur passage, saccageant notamment un restaurant McDonald's, une concession automobile Renault, des commerces et brisant un grand nombre de vitrines.

Par | 2018-05-02T11:06:31+00:00 2 mai 2018|Interventions|

Question au Gouvernement déposée par M. Collard et Marine Le Pen

M. Gilbert Collard et Madame Marine Le Pen interrogent M. le ministre d'État, ministre de l'intérieur sur une éventuelle régularisation massive de 39000 étrangers sans papiers, séjournant actuellement en France sans droit ni titre. Cette opération sans précédent a été promise à des associations immigrationnistes, afin de s'assurer de leur relative neutralité lors de l'examen de la loi "immigration asile".

Par | 2018-04-21T14:44:15+00:00 21 avril 2018|Interventions|

Question écrite de Marine Le Pen et Gilbert Collard

M. Gilbert Collard et Madame Marine Le Pen interrogent M. le ministre d'État, ministre de l'Intérieur sur une éventuelle régularisation massive de 39000 étrangers sans papiers, séjournant actuellement en France sans droit ni titre. Cette opération sans précédent a été promise à des associations immigrationnistes, afin de s'assurer de leur relative neutralité lors de l'examen de la loi "immigration asile".

Par | 2018-04-20T19:29:12+00:00 20 avril 2018|Interventions|

Débat en séance plénière avec Emmanuel Macron (Parlement européen)

Intervention de Nicolas Bay, Co-président du groupe Europe des Nations et des Libertés Monsieur le Président, Si vous êtes parvenu sans grande difficulté à ne pas nous faire regretter votre prédécesseur François Hollande, votre récente décision de suivre les États-Unis dans une intervention militaire unilatérale en Syrie va peut-être nous faire regretter Jacques Chirac, qui eut au moins le mérite de dire NON aux va-t-en-guerre anglo-saxons. N'avez-vous donc rien retenu, vous et tous les autres, de l'Irak ou de la Libye ?

Par | 2018-04-17T13:30:39+00:00 17 avril 2018|Interventions|

Question écrite de Bruno BILDE, député du Pas-de-Calais, sur la réforme du système de la tarification à l’activité (T2A) et la mise en œuvre d’un nouveau projet de santé

M. Bruno Bilde interroge Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la réforme du système de la tarification à l’activité (T2A) et la mise en œuvre d’un nouveau projet de santé. En effet, lors de son entretien télévisé du 15 avril dernier, le Président de la République a déclaré que l’hôpital est « étranglé par le système comptable de la tarification à l’activité ». Il a également ajouté que l’hôpital était « sous-financé » du fait de l’absence de réforme.

Par | 2018-04-17T13:22:42+00:00 17 avril 2018|Interventions|