Agir enfin contre les « rodéos sauvages » !

| Communiqués - 13 juin 2018

Communiqué de Jordan Bardella, porte-parole du Rassemblement National

Comme chaque année avec l’arrivée des beaux jours, de nombreux maires sont confrontés à l’explosion des rodéos sauvages : à motos, mobylettes ou en quads, des racailles transforment nos rues en de véritables parcs d’attractions.

L’objectif principal est de narguer les forces de l’ordre qui ont pour consigne de ne pas intervenir. Effrayés à l’idée que puisse survenir un accident – qui ne manquerait pas de déclencher des émeutes, nos dirigeants préfèrent acheter la paix sociale en se taisant.
Par ailleurs, ces rodéos créent une situation de danger inacceptable à l’égard des autres automobilistes ainsi que des piétons.

Traiter ce sujet est également une question de justice et d’équité : alors que les automobilistes français sont systématiquement verbalisés pour la moindre incartade au Code de la route, comment justifier que ces racailles bénéficient d’une telle impunité ?

Programmée la semaine dernière, la discussion à l’Assemblée Nationale sur une proposition de loi visant à lutter contre ce phénomène a été reportée.

Il est urgent de durcir les sanctions en créant un délit spécifique et en permettant la confiscation immédiate des engins, même si l’auteur des faits n’en est pas le propriétaire. Si des ordres clairs ne sont pas donnés aux forces de l’ordre pour agir réellement et procéder aux interpellations, l’effet dissuasif de l’augmentation des peines encourues restera nul. Il y a urgence à agir en rétablissant l’autorité de l’État et en ne laissant plus les maires seuls face à ce fléau !

Par | 2018-06-14T09:44:47+00:00 13 juin 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :

Jordan Bardella
Jordan Bardella

Voir tous les articles de