Aquarius : le groupe RN proposera vendredi une motion “Fermons nos ports” au Conseil régional de PACA

| Communiqués - 28 juin 2018

Philippe Vardon, Membre du Bureau national du Rassemblement National, Vice-président du groupe RN au Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur

La Méditerranée est devenue depuis plusieurs années un espace de transit majeur de flux migratoires incontrôlés, cela notamment à travers l’action d’organisations privées se faisant les complices des milices et mafias de passeurs en allant récupérer des migrants tout près des côtes libyennes.

Alors que le nouveau gouvernement italien a décidé de mettre un terme à l’immigration non seulement incontrôlée mais aussi imposée par ces “ONG”, des voix se sont élevées pour que la France accueille les bateaux de migrants dans ses ports. Ainsi, Jacques Attali proposait-il que l’Aquarius accoste à Nice ou Marseille.

Lorsque les dirigeants corses Simeoni et Talamoni ont évoqué la possibilité que ces bateaux soient accueillis sur l’île, le président du groupe Estrosi-Muselier au Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, Pierre-Paul Léonelli, a publiquement soutenu leur position.

La position du groupe majoritaire, et donc par extension de l’exécutif régional apparaît ambiguë, et la position du gouvernement l’est encore davantage (avec l’annonce de l’accueil de migrants arrivés sur les bateaux débarqués en Espagne). Il est donc urgent de clarifier la position du Conseil régional en adressant un message d’humanité, mais aussi de fermeté et de responsabilité.

Le groupe RN proposera donc vendredi, à l’occasion de la séance plénière, à l’ensemble des conseillers régionaux :

– d’affirmer leur opposition à tout débarquement de migrants dans les ports de notre territoire,

– d’affirmer leur refus de l’immigration incontrôlée et imposée à des États souverains par des organisations privées,

– d’affirmer leur soutien à toutes les solutions permettant de venir en aide aux vrais réfugiés politiques, notamment à travers des points d’accueil dans les pays frontaliers des zones de conflit et des demandes d’asile effectuées dans les ambassades et consulats et non après une entrée illégale sur notre territoire.

J’aurai l’honneur de présenter et défendre pour notre groupe cette motion importante , j’espère que pour une fois les embardées médiatiques de certains LR se traduiront dans les faits – et les votes – et qu’ils parviendront à faire passer l’intérêt général avant leurs intérêts partisans.

Par | 2018-06-28T10:41:26+00:00 28 juin 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :

Philippe Vardon
Philippe Vardon

Voir tous les articles de