Bientôt le room-service dans les prisons ?

| Communiqués - 24 janvier 2018
  • Steeve Briois

Communiqué de Steeve Briois, Député européen

Depuis plusieurs jours, les surveillants de la prison de Bapaume se mobilisent pour l’amélioration de leurs difficiles conditions de travail et expriment leur ras-le -bol comme tous leurs collègues.

Ce mercredi, les gendarmes mobiles ont eu ordre d’intervenir et de déloger le piquet de grève des surveillants.

Plus d’une dizaine de fourgons de gendarmerie furent mobilisés sur réquisition du Préfet pour permettre à trois cantiniers d’entrer pour distribuer gratuitement du tabac aux détenus.

C’est une nouvelle étape qui vient d’être franchie : après la télé, après la PlayStation, après le téléphone, l’Etat mobilise les forces de l’ordre pour assurer le room-service des délinquants incarcérés.

La Ministre de la Justice est totalement dépassée par la situation et commet une erreur majeure en se plaçant du côté des prisonniers plutôt que des courageux gardiens de prison.

Ces derniers attendent une réelle prise de conscience du gouvernement, des mesures concrètes ainsi que des moyens pour exercer leur mission en toute sécurité !

Je me rendrai jeudi matin à la rencontre des surveillants de la prison de Bapaume.

Par | 2018-01-24T19:49:19+00:00 24 janvier 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :