Blocages et violences : ramenons l’ordre dans les facs !

| Communiqués - 3 avril 2018
  • Jordan Bardella

Communiqué de Jordan Bardella, porte-parole du FN et directeur national du FNJ

Depuis plusieurs jours, des campus universitaires sont immobilisés par des militants d’extrême-gauche. À Paris, Montpellier, Toulouse ou Nantes, ces blocages ont conduit à de lourds débordements ainsi qu’à de graves scènes de violences dans un silence médiatique total.

Des vidéos circulant sur internet montrent l’agression – par des milices antifa – d’étudiants et de militants s’opposant aux blocages.

D’autre part, le coût des dégradations se chiffre déjà à plusieurs centaines de milliers d’euros : locaux saccagés, matériel volé, squats, barricades, tags, etc.

Ces blocages, animés par une minorité d’individus politisés et ultra-violents parfois extérieurs aux Universités, sont inadmissibles et contraignent une immense majorité silencieuse d’étudiants à rester chez elle et à accumuler du retard.

Que la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, cesse d’avoir la main qui tremble et assume son autorité en ramenant l’ordre républicain dans les universités. Des poursuites judiciaires doivent par ailleurs être engagées.

Par | 2018-04-03T16:05:27+00:00 3 avril 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :