Canal Seine Nord Europe : le serpent de mer se mord la queue

| Communiqués - 27 mars 2013
  • Steeve Briois

Communiqué de Presse de Steeve Briois, Secrétaire Général du Front National

Véritable arlésienne, le projet de canal Seine-Nord Europe est une caricature de ces idées prometteuses à la base qui n’aboutiront pas du fait de l’incompétence et du manque de volontarisme des politiques.

Mal ficelé dès le départ, basé sur des mauvaises estimations d’un budget qui ne cesse de s’alourdir et plombé par la dépendance aux subventions européennes, avec des tergiversations à n’en plus finir avec les grandes entreprises, le Canal Seine Nord aurait pu aboutir s’il n’avait pas été entre les mains de politiques passifs et poussifs.

Le Ministre délégué aux Transports Frédéric Cuvillier aura beau aller quémander une augmentation de la subvention européenne, il ne l’aura pas parce Bruxelles ne considère pas ce projet comme prioritaire. Ce soufflé décennal retombe chaque jour un peu plus. Pendant ce temps, les études et diagnostics alourdissent la note dont devront s’acquitter les contribuables.

Le Canal Seine Nord Europe, c’est la preuve par l’échec de ce que cause notre perte d’autonomie et de souveraineté.

Par | 2013-03-27T15:57:29+00:00 27 mars 2013|Communiqués|

À propos de l'auteur :