Carrefour porte un nouveau coup à l’économie du bassin minier !

| Communiqués - 7 juin 2018
  • Marine Le Pen et Bruno Bilde

Communiqué de presse de Marine Le Pen, député de la 11e circonscription du Pas-de-Calais, et de Bruno Bilde, député de la 12e circonscription du Pas-de-Calais

Malgré l’augmentation de son chiffre d’affaires en 2017, un résultat net – ajusté des éléments exceptionnels – de près de 800 millions d’euros, une dette en baisse et alors que le groupe a perçu près de 2 milliards d’euros d’argent public sur les 5 dernières années, Alexandre Bompard, président de Carrefour, a décidé de fermer près de 300 magasins en France.

Dans le bassin minier, ce sont 10 magasins Carrefour contact et Carrefour contact marché qui vont définitivement tirer leur rideau dans les prochaines semaines ; ceci, malgré la mobilisation d’élus locaux de toutes tendances, dont le maire d’Hénin-Beaumont Steeve Briois. Cette décision inique du 1er distributeur français constitue un nouveau coup dur pour l’emploi et l’activité économique de nos territoires.

Plusieurs dizaines de salariés vont ainsi avoir le « choix » entre accepter une mutation dans un autre magasin ou une autre enseigne, débuter une reconversion durant laquelle ils seront indemnisés – pour 36 mois au maximum –, suivre une formation ou… aller pointer au chômage !

Au cœur d’un bassin d’emploi sinistré, cette situation est sans doute considérée comme un moindre mal par les actionnaires de Carrefour, grands bénéficiaires de l’opération. Elle est à nos yeux révélatrice des ravages de l’économie mondialisée, tout entière concentrée sur les gains à court terme, quels qu’en soient les coûts humain et social.

L’avis des clients, souvent très attachés à leur magasin de proximité – notamment ceux qui ne pouvaient ou voulaient pas faire leurs courses dans les centres commerciaux – passe également par pertes et profits.

Face à tant de mépris de la part de la direction de Carrefour, les députés du Rassemblement national élus dans le bassin minier assurent les salariés de leur total soutien et seront en outre particulièrement vigilants sur les conditions de reclassement et de mutation qui leur seront proposées.

Par | 2018-06-07T10:05:45+00:00 7 juin 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :

Marine Le Pen
Marine Le Pen
Présidente

Voir tous les articles de

Bruno Bilde

Voir tous les articles de