Cette presse qui se sent menacée

| Communiqués - 12 septembre 2018
  • Dominique Martin

Communiqué de presse de Dominique Martin, Député français FN / ENL au Parlement européen – Commission Emploi et Affaires Sociales – Commission de lutte contre le terrorisme – Groupe Europe des Nations et des Libertés

La presse quotidienne régionale (PQR) a publié un vibrant plaidoyer, constatant la baisse de son audience et de ses revenus, alors que les sites internet les plus fréquentés progressent. Il conviendrait donc de taxer les moteurs de recherche et autres sites qui, utilisant les articles de la PQR, bénéficient, il est vrai, de recettes publicitaires supplémentaires sur lesquelles cette presse écrite lorgne avec avidité : proposition qui arrive devant le Parlement européen ce mercredi 12 septembre.

Or, la baisse des revenus de la presse est antérieure, et due surtout au caractère partisan de nombreux titres : opinion contre information. Souvent, nos compatriotes le disent : pour comprendre le monde, il suffit de prendre le contrepied exact des conclusions des journalistes.

La presse elle-même, d’ailleurs, n’est pas exempte des critiques qu’elle émet, puisqu’elle omet de parler des subventions publiques (près de 80 millions d’euros pour l’ensemble de la presse en 2016, dernier chiffre connu et des recettes publicitaires institutionnelles qu’elle perçoit.

Face à cette situation, la presse doit comprendre qu’elle ne regagnera son lectorat perdu qu’à la condition d’adopter une ligne éditoriale réellement neutre, ou au contraire, en affichant et assumant résolument son caractère politiquement engagé. Cependant, Dominique Martin et les élus du Rassemblement National au Parlement européen voteront cette résolution sous condition d’une juste rémunération des artistes par les plateformes en ligne qui exploitent leurs œuvres, et plus généralement, ils soutiendront demain tous les amendements qui protègent les auteurs, les créateurs et les journalistes face aux géants de l’internet.

Par | 2018-09-12T10:35:47+00:00 12 septembre 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :

dominique-martin
Dominique Martin