Communiqué de presse de Ludovic Pajot, Député du Pas-de-Calais

| Communiqués - 3 mai 2018
  • Ludovic Pajot

Dans une interview en anglais à paraître dans Forbes, magazine américain libéral, Macron a annoncé hier son souhait de supprimer l’Exit Tax. Initiée par Nicolas Sarkozy en 2012, cette taxe visait à dissuader le transfert de domicile fiscal à l’étranger.

Alors que le Gouvernement demande toujours plus d’efforts aux Français, en particulier les plus âgés en augmentant la CSG sur les retraites, ce nouveau cadeau pour les plus riches, qui intervient juste après la suppression d’une partie de l’ISF, est inadmissible.

Loin de la contestation sociale qui s’amplifie en France, l’annonce depuis l’étranger, en anglais, de la suppression d’une taxe dont seuls quelques très riches sont concernés démontre à nouveau à quel point Macron est déconnecté des préoccupations des français.

La lutte contre l’évasion fiscale, en taxant les profits qui auraient été détournés et en renforçant la coopération internationale, doit être une priorité.
Il faut en finir avec cette injustice sociale et fiscale. Cela passe notamment par la défiscalisation des heures supplémentaires pour récompenser ceux qui travaillent dur et redonner du pouvoir d’achat aux français.

Par | 2018-05-03T13:14:37+00:00 3 mai 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :