Communiqué de presse de Steeve Briois, Député français au Parlement européen

| Communiqués - 8 septembre 2018
  • Steeve Briois

Le président de la République, Emmanuel Macron, déjà en campagne pour les élections européennes, a retrouvé vendredi à Marseille Angela Merkel pour consolider son “arc progressiste” pro-migrants face aux nationaux.

Cette rencontre intervient au moment où le peuple allemand se révolte contre la submersion migratoire de l’Allemagne et où nos amis du mouvement de l’AFD se retrouvent en tête des intentions de vote en Allemagne de l’est avec 27% des voix.
Angela Merkel est également fragilisée au sein de sa coalition avec les dernières déclarations de son ministre de l’Intérieur qui a déclaré que “la question migratoire est la mère de tous les problèmes” en Allemagne.

Le président de la République doit arrêter de se comporter en chef de clan et écouter enfin les préoccupations grandissantes des Français face aux vagues de migrants et stopper toutes nouvelles arrivées de clandestins en France. Cela est possible, encore faut-il en avoir la volonté.

Par ailleurs, les moyens de l’Elysée ne doivent pas être détournés à des fins de « campagne européenne ». Il faut donc que le Parquet National Financier soit bien évidemment, vigilant à cet égard.

Par | 2018-09-08T18:58:30+00:00 8 septembre 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :

Steeve Briois
Steeve Briois

Voir tous les articles de