Crise porcine bretonne : assez de bavardages et de tables rondes. Des réformes structurelles s’imposent

| Communiqués - 12 août 2015
  • Crise de l'élevage en Bretagne : message important de Gilles Pennelle

Communiqué de Presse de Gilles Pennelle, tête de liste Front National pour les élections régionales de Bretagne

La filière porcine bretonne est en grave danger. Le refus des industriels d’acheter au marché de Plérin le porc à un prix permettant aux éleveurs de survivre révèle les véritables causes de cette situation très préoccupante. La politique de l’Europe de Bruxelles voulue et soutenue par le gouvernement socialiste et les dirigeants des Républicains et de l’UDI est en train de ruiner l’agriculture familiale bretonne et française. Les gesticulations médiatiques du ministre impuissant Le Foll n’y changeront rien.
Des réformes structurelles s’imposent : abrogation de la directive européenne détachement qui permet aux allemands ďabattre du porc avec une main ďoeuvre sous – payée, levée des sanctions européennes et rétablissement des relations économiques avec ľindispensable partenaire russe et adoption ďune législation mettant en place le patriotisme alimentaire dans les commandes de l’Etat et des collectivités locales.
Seul le Front National propose ce programme de bon sens.

Par | 2015-08-12T09:56:24+00:00 12 août 2015|Communiqués|

À propos de l'auteur :