Encore plus de places pour les clandestins en Île-de-France

| Communiqués - 12 septembre 2018
  • Wallerand de SAINT JUST

Communiqué de presse de Wallerand de Saint Just, président du groupe RN-IDF à la Région Ile-de-France

1 200 nouvelles places d’hébergement pour les clandestins vont être créées par l’État en Île-de-France. Soit un total de 9 131 places dans toute la région capitale. En parallèle de cette annonce, la préfecture de Région indique qu’entre 380 et 400 clandestins sont pris en charge chaque semaine. 1 663 clandestins ont été logés en juillet et 1 797 en août, toujours selon la même source. Des chiffres qui mettent clairement en lumière la véritable submersion en cours dans notre région.
Les vannes sont ouvertes à fond, et le message est bien passé : les clandestins peuvent arriver en nombre, ils seront logés et pris en charge, aux frais des contribuables, pendant que l’on continuera de demander aux Français toujours plus de sacrifices. Pour les uns les budgets sont ouverts, pour les autres ce sera taxes et impôts, quand ce ne sont pas des coups de couteau comme le rappellent tristement les 7 victimes poignardées dans le 19e arrondissement par un migrant afghan, ou la criminalité galopante du Nord de la capitale.

La question reste maintenant de savoir où seront imposés ces clandestins dont personnes ne veut. La récente mobilisation des habitants du 18e arrondissement de Paris, soutenus par les élus et militants du Rassemblement National, contre l’ouverture d’un tel centre, rappelle clairement que les Français n’en veulent pas.

Faudra-t-il craindre un Châteaudouble francilien, dans les communes les plus rurales de notre région ? Que les riverains le sachent, comme dans le Var, comme à Paris, ils pourront compter sur la mobilisation du RN et de ses élus contre la submersion migratoire organisée par le gouvernement.

Par | 2018-09-12T17:39:23+00:00 12 septembre 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :

Wallerand de Saint Just
Wallerand de Saint Just

Voir tous les articles de