Étiquetage Fleury Michon : nous prendrait-on pour des jambons ?

| Communiqués - 30 mai 2018

Communiqué de Jacques Colombier, Député français au Parlement européen

Cette semaine, dans une moyenne surface de Mayenne, des paquets de jambon Fleury Michon arborant une étiquette « Venez rencontrer nos éleveurs » avec le portrait d’éleveurs français, contenaient de la « viande origine Espagne »

Alors que le prix du porc descend fréquemment sous le seuil critique de 1,40€ le kilo, que la filière porcine subit le dumping social agressif de l’Allemagne ou de l’Espagne, que l’embargo russe a des conséquences ravageuses sur la production, les agriculteurs se sentent trahis par « un étiquetage trompeur. »

Ils déplorent également que l’industriel ait voulu « séduire les consommateurs » en utilisant « l’image de la production française pour vendre des produits étrangers ».

Avec 34kg de porc consommés par an et par habitant en France et 80% des consommateurs soucieux de savoir d’où leur viande est originaire, le Front National souhaite que l’étiquetage indiquant l’origine des produits soit systématique. Mais aussi que les négociations relatives aux

traités de libre-échange s’arrêtent et qu’un véritable patriotisme économique et alimentaire soit instauré.

Avec ces mesures de bon sens, nous devrions arrêter de déplorer la fermeture de 260 exploitations agricoles par semaine et pire, le suicide de deux agriculteurs par jour !

Par | 2018-05-31T10:12:40+00:00 30 mai 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :