Faisons barrage à la mainmise sur notre énergie hydraulique !

| Communiqués - 9 mars 2018
  • Louis Aliot - Officiel

Communique de presse de Louis Aliot, député des Pyrénées-Orientales, vice-président du Front national

Louis Aliot, député des Pyrénées-Orientales, vice-président du Front national, appuie totalement la démarche des employés EDF de l’hydroélectricité en France.

Les chantres du “développement durable ” devraient savoir que cette énergie, des plus “propres”, représente 86% de l’électricité renouvelable produite dans notre pays. Qui, contrairement au solaire et à l’éolien, est beaucoup moins tributaire des aléas climatiques.

La Commission européenne exige l’ouverture totale à la concurrence de l’exploitation de l’énergie hydroélectrique dans notre pays. Avec la complicité totale, comme à l’accoutumée, du système Macron, toujours en pointe pour brader nos intérêts nationaux. Méprisant un siècle et demi d’investissement de nos ingénieurs, de nos salariés dans la “houille blanche”.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les choix effectués pour l’énergie hydraulique ont grandement favorisé l’indépendance énergétique de notre pays. Avec, par la suite, le nucléaire, aujourd’hui démantelé, tel le groupe Areva, par Hollande puis Macron.

Ne laissons pas brader, une fois de plus, nos savoir-faire, notre indépendance énergétique, notre souveraineté et nos emplois !

Par | 2018-03-10T12:29:33+00:00 9 mars 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :