Insupportable agression de Sébastien Chenu

| Communiqués - 16 mars 2018
  • Front National - Officiel

Communiqué de presse du Front National

Participant à Valenciennes à une manifestation contre la fermeture de la tuberie de Saint-Saulve, Sébastien Chenu, député du Nord, ceint de son écharpe tricolore a été violemment agressé et frappé par des nervis de la CGT.

Cette attaque contre un élu de la Nation suscite une triple indignation
Indignation devant la volonté des médias de minimiser cette agression soit en la passant sous silence soit en évoquant une simple « bousculade », alors que Sébastien Chenu a été frappé à plusieurs reprises et s’est vu délivrer 2 jours d’ITT.

Indignation devant l’indifférence de la classe politique face à des violences frappant un élu et intervenant quelques semaines après l’agression dont a été victime le député Front National du Pas-de-Calais, Ludovic Pajot.

Indignation devant l’impunité qui entoure de manière systématique le comportement ultraviolent des milices syndicales d’extrême gauche à l’égard des élus du FN.

Le Front National condamne avec la plus grande fermeté cette attaque contre la démocratie et rappelle aux pouvoirs publics que tout n’est par permis contre les représentants de l’opposition nationale.

Il enjoint les autorités à prendre les mesures qui s’imposent pour faire cesser immédiatement ces agissements qui salissent et déshonorent République.

Par | 2018-03-16T09:37:01+00:00 16 mars 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :