La justice permet aux clandestins de payer les transports 75% moins cher !

| Communiqués - 25 janvier 2018
  • Wallerand de Saint Just off

Communiqué de Wallerand de SAINT-JUST, président du groupe FN à la Région Île-de-France, et d’Audrey Guibert, conseillère régionale, membre du conseil d’administration d’ÎledeFrancemobilités

Revenant sur une incitation criante à l’immigration clandestine et sur un des nombreux avatars de la préférence étrangère à l’œuvre dans notre pays, la Région Île-de-France, largement appuyée par les élus du Front National, avait supprimé en 2016 la scandaleuse réduction de 75% du prix du titre de transport pour les clandestins bénéficiant déjà des soins gratuits de l’AME. Après avoir été saisi par le groupe écologiste, toujours plus soucieux des autres que des nôtres, le tribunal administratif de Paris vient d’annuler aujourd’hui cette décision.

En cause une faille de la loi SRU, pour laquelle les réductions sociales dans les transports s’appliquent uniquement sur des critères de revenus et ne pourraient donc pas dépendre de la régularité du séjour en France. Les clandestins avaient déjà les soins gratuits, bien souvent une chambre d’hôtel payée par vos impôts, ils auront maintenant droit de nouveau à 75% de réduction dans les transports en commun quand les citoyens français paient le prix fort !

La justice administrative privilégie littéralement les individus qui violent la loi de la République en entrant illégalement sur notre territoire au détriment de nos propres concitoyens. Le Front national condamne vivement cette décision, demande à Valérie Pécresse de faire appel et, avant tout, de faire voter d’urgence par le Conseil régional une nouvelle délibération respectant les règles du droit.

Par | 2018-01-25T16:02:44+00:00 25 janvier 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :