La Voix du Nord condamnée pour diffamation envers la commune d’Hénin-Beaumont

| Communiqués - 1 mars 2018
  • Steeve Briois

Communiqué de Steeve Briois, maire de Hénin-Beaumont, secrétaire général du Front National

Par un jugement en date du 15 février 2018, le tribunal correctionnel de Béthune a condamné Gabriel D’Harcourt, directeur de la publication de la « Voix du Nord » à 1000 euros d’amende, 2000 euros de dommages et intérêts, et frais de justice pour avoir diffamé la commune d’Hénin-Beaumont.

Dans un article non signé, la Voix du Nord osait écrire que la commune avait fait installer des caméras de surveillance équipées de micros et de zoom pour surveiller les moindres faits et gestes des agents municipaux. Or, il s’agissait d’une fake news puisque les caméras n’étaient équipées ni de zoom ni de micros. Toute la presse nationale avait alors relayé bêtement cette fausse nouvelle destinée à nuire à la mairie d’Hénin-Beaumont.

Les juges ont sévèrement sanctionné les méthodes peu journalistiques de « la Voix du Nord » en ordonnant un communiqué judiciaire, avec exécution provisoire ce qui est rare, dans les colonnes du quotidien nordiste.

Steeve Briois, maire d’Hénin-Beaumont, se félicite de cette condamnation exemplaire. Il déplore le comportement militant de la voix du nord qui consacre des pages entières aux opposants du maire. Il souhaite que le quotidien nordiste retrouve la voie du professionnalisme et du respect de ses lecteurs qui, à Hénin-Beaumont, soutiennent très largement la municipalité FN !

Par | 2018-03-01T16:13:51+00:00 1 mars 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :