L’attaque islamiste de Saint-Etienne-du-Rouvray aurait pu être évitée : le gouvernement doit apporter des réponses !

| Communiqués - 5 janvier 2018
  • Nicolas Bay - Officiel

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Vice-président du Front National, Député français au Parlement européen

Une enquête journalistique fouillée vient révéler ce jour de probables dysfonctionnements d’une rare gravité dans la chaîne opérationnelle du renseignement antiterroriste. Ainsi, non seulement le projet d’attaque ayant conduit au terrible assassinat du père Hamel, et ses auteurs, auraient pu être identifié et stoppé, mais de surcroît, certains éléments de la hiérarchie de la DRPP auraient sciemment falsifié, en les antidatant, des documents démontrant leurs manquements dans cette affaire.

Cette ignoble attaque islamiste, par sa dimension symbolique, avait profondément traumatisé tous les Français. L’enquête journalistique, révélant des éléments diffusés sur les réseaux sociaux par l’un des deux tueurs islamistes, démontre que l’attaque d’une église et même de celle de Saint-Etienne-du-Rouvray avaient déjà été évoquées.

Président du groupe Front National au Conseil régional de Normandie, ancien élu municipal de la commune voisine d’Elbeuf, je m’associe pleinement à la question écrite adressée par le député Gilbert Collard au Premier ministre ce jour. Toutes les réponses doivent être apportées, toutes les responsabilités doivent être identifiées et sanctionnées, toutes les mesures doivent être prises afin que cela ne se reproduise plus jamais.

Par | 2018-01-05T16:30:57+00:00 5 janvier 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :