Le scandaleux rapport de la Contrôleure des prisons

| Communiqués - 7 février 2018
  • Front National - Officiel

Communiqué de presse du Front National

Au moment où les surveillants pénitentiaires manifestent leur détresse face à l’ultra-violence dont ils sont les cibles dans les prisons, la socialiste Adeline Hazan, Contrôleure générale des lieux de privation de liberté, avance dans un rapport sur la surpopulation carcérale, des propositions aussi scandaleuses qu’irresponsables.

Dans la droite ligne de la philosophie ultra-laxiste et anti-sécuritaire du Syndicat d’extrême-gauche de la magistrature dont elle fut par le passé une des présidentes, Adeline Hazan pointe comme principales raisons de la surpopulation carcérale, « une plus grande sévérité en matière de répression, une plus grande rapidité dans l’exécution de la réponse pénale ».

Ignorant l’explosion de l’insécurité et des violences nourries par une justice qui condamne peu (pas d’incarcération pour les peines de moins de deux ans), méprisant les victimes, Mme Hazan, accrochée à ses dogmes idéologiques, préconise par ailleurs que la privation de liberté doit « redevenir une mesure de derniers recours. »
Ces poncifs militants sont une véritable et dangereuse provocation qui doivent être dénoncés sur-le-champ par le gouvernement, lequel a déjà fait preuve sur ce dossier, d’un amateurisme et d’une approche pour le moins consternants.

Le problème de la surpopulation carcérale ne se résoudra pas par une politique construite sur la culture de l’excuse et du laxisme judiciaire où les pouvoirs publics donneraient la détestable impression de mettre sur le même pied les délinquants et leurs victimes.

Les Français attendent au contraire d’un Etat qui a en charge d’assurer leur sécurité et la tranquillité publique, une tout autre réponse, qui passe comme le demande le Front National, par l’assurance d’une certitude des poursuites, des sanctions et des peines, la création de 40 000 places de prison supplémentaires, l’instauration de peines planchers et l’expulsion systématique des délinquants étrangers.

Par | 2018-02-07T20:16:07+00:00 7 février 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :