Législative partielle : L’irrésistible ascension du Front National dans l’Oise

| Communiqués - 25 mars 2013

Communiqué de presse de Michel Guiniot, Membre du Bureau Politique, Délégué National

La Picardie, déjà classée 1ère région de France pour le vote Marine LE PEN, avec 25,03% lors de l’élection présidentielle de 2012, vient d’offrir un éclatant succès au Front National à l’occasion de l’élection législative partielle de la 2ème circonscription de l’Oise, confirmant l’ascension du Front National dans ce département.

Après la qualification de la candidate du Front National pour le 2nd tour, les résultats obtenus hier soir confirment l’enracinement du vote Front National dans le département de l’Oise.

Malgré la très faible participation (35,26%) qui a pénalisé Florence ITALIANI, le Front National enregistre une progression de 82% d’électeurs par rapport au 1er tour, passant de 7.249 à 13.190 électeurs alors que le candidat de l’UMP ne progresse que de 26% et de 2.885 électeurs.

Le Front National dépasse les 50% et arrive devant l’UMP dans 4 cantons, sur les 8 que comporte la circonscription, y atteignant même 58,03% dans le canton de Grandvilliers !

Dans les 8 cantons, on constate que, plus la participation est élevée, plus le score du Front National est important.

Cette réalité confirme que l’abstention pénalise bien le Front National et qu’une plus forte participation aurait permis l’élection de la candidate du Front National/Rassemblement Bleu Marine, Florence ITALIANI.

Par | 2013-03-25T12:16:08+00:00 25 mars 2013|Communiqués|

À propos de l'auteur :