L’Etat doit secourir Florange !

| Communiqués - 1 octobre 2012
  • Marine Le Pen

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Marine le Pen dénonce avec fermeté l’ultimatum posé par Mittal à l’Etat français, et plus encore la mollesse et l’indignité de la réaction du gouvernement Ayrault face à l’injonction d’un groupe privé.

Les activités de Florange doivent être maintenues et l’emploi sauvegardé.

La viabilité du site ayant été démontrée par le rapport Faure, remis en juillet dernier au fort mal nommé ministre du redressement productif, l’Etat se doit d’agir pour préserver les intérêts de la France dans l’industrie sidérurgique.

Marine le Pen propose et demande à ce que l’Etat intervienne immédiatement en prenant le contrôle du site pour un euro symbolique.

Cette activité stratégique pourra ainsi être préservée en attendant l’offre d’un repreneur sérieux et conscient du potentiel industriel du site.

Dans le même temps, nous demandons le vote d’une loi “achetons français”, réservant les marchés publics de fourniture et de construction aux entreprises utilisant des produits extraits ou fabriqués en France.

Il est impératif de soutenir l’activité sidérurgique sur notre territoire, par l’établissement d’une priorité nationale de l’acier, sur le modèle protectionniste actuellement en vigueur aux Etats-Unis (Buy American Act).

Par | 2012-10-01T16:40:13+00:00 1 octobre 2012|Communiqués|

À propos de l'auteur :