L’ultralibéralisme européen met en danger nos producteurs laitiers !

| Communiqués - 30 janvier 2018
  • Philippe Loiseau

Communiqué de presse de Philippe Loiseau, Député français au Parlement européen, Groupe Europe des Nations et des Libertés, Conseiller régional du Centre-Val de Loire

Après la crise du beurre et l’affaire Lactalis, les producteurs laitiers sonnent à nouveau l’alarme concernant l’important niveau des stocks de lait en poudre constitués par l’Union européenne avec plus de 378.578 tonnes et évaluées à 650 millions d’euros !

Ces stocks font suite à la suppression des quotas laitiers et la mise en place d’un mécanisme d’achat automatique de la Commission européenne pour tenter d’éviter la chute des prix, mais aussi et surtout pour répondre à l’utopie.

européenne de libéralisation à outrance de l’économie et des marchés.

Les professionnels de la filière représentés par la Fédération Nationale des Producteurs de Lait, dénoncent même l’inertie de la Commission européenne en matière de gestion des stocks !

Philippe LOISEAU, député européen, avait largement critiqué la suppression des quotas laitiers en dénonçant les dangers qui en découleraient et réclamant, encore fin 2017, une autre gestion des stocks !

Aujourd’hui, alors que le maintien des quotas laitiers aurait coûté bien moins cher aux contribuables, l’Union européenne tente de minimiser les risques de chute des cours qu’elle a elle-même créés faisant ainsi disparaître des milliers de fermes et mettant les producteurs subsistant dans une insécurité financière grave !

Par | 2018-01-30T16:03:57+00:00 30 janvier 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :