L’Union européenne en campagne… avec l’argent des contribuables !

| Communiqués - 16 mai 2018
  • Mylène Troszczynski

Communiqué de Mylène Troszczynski, Député Français au Parlement Européen, Conseiller régional Picardie – Nord–Pas-de-Calais

« Le joli mois de l’Europe en Hauts-de-France », tel est le nom de la dernière opération marketing-gaspillage de Bruxelles en direction des électeurs de notre belle région.
Alors que La France contribue à hauteur de 23 milliards au budget européen, nous voilà généreusement pourvus de 1.7 milliard de 2014 à 2020 afin de promouvoir l’Europe, sa diversité culturelle et l’effet de ses politiques à l’échelle de la région.

En l’honneur de l’année européenne du patrimoine proclamée par la Commission européenne pour 2018, les projets et les candidatures s’avèrent aussi multiples que variés : concours photos de collégiens, documentaire sur l’avenir de l’UE, quizz photos sur l’Europe, fête de l’Europe à Amiens ou encore fabrication de papillons aux couleurs du drapeau européen à Verberie !

Pendant ce temps la population des Hauts-de-France souffre. La politique mondialiste et ultralibérale préconisée par l’UE n’en finit pas d’engendrer chômage et désindustrialisation. Avec 1 million des nôtres vivant sous le seuil de pauvreté, le taux de chômage le plus élevé de France (11.9%), un taux de surendettement record (12%) ainsi qu’une jeunesse en grande fragilité sociale, notre région meurt d’orientations politiques désastreuses.

Les résultats des derniers scrutins, en Italie et plus récemment en Hongrie, prouvent que les peuples européens aspirent à une autre Europe et n’ont nul besoin de communication et de gaspillage de l’argent public pour les en convaincre !
En 2019, lors des élections européennes, arrêtons l’angélisme et réaffirmons notre attachement au principe de souveraineté nationale pour la défense de nos valeurs au service des plus démunis, au service de la France et des Français.

Par | 2018-05-16T10:58:24+00:00 16 mai 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :