L’Union européenne fait des choix désastreux en matière de Défense

| Communiqués - 25 mai 2018
  • Marine Le Pen - Officiel

Communiqué de presse de Marine Le Pen

Avec la création d’un fonds de défense, l’Europe s’engage vers une triple voie néfaste pour la Défense nationale des Etats européens et de leurs industries d’armement:

1. Elle ouvre (grâce à Mme Grossetête) la voie des financements européens aux entreprises extra-européennes qui ont investi en Europe dans l’armement, soit par acquisition soit par association. Rafael, missilier israélien concurrent du missilier franco-britannique, MBDA, aura ainsi droit à des fonds européens via sa société Dynamit Nobel (en Allemagne) ou Eurospike (aux Pays-Bas); idem pour Elbit (Belgique, Roumanie, France) et IAI; les sociétés américaines bénéficieront des mêmes accès aux financements.
2. Elle va désormais gérer la Défense comme une politique commune alors qu’elle est (art. 346 du Traité de Lisbonne) une prérogative des Nations: insidieusement, grâce à la création prochaine d’une DG Défense, elle empiétera de plus en plus sur le domaine régalien des Etats : aujourd’hui la R&D, demain les acquisitions et après-demain, les exportations ? Tel est le plan de la Commission.
3. Elle réduira l’effort national, puisque cette R&D est directement issue des contributions nationales. Ce qui sera pris au budget national, ira ainsi aux entreprises étrangères installées en Europe.

Il faut impérativement réaffirmer le caractère national irréfragable de la Défense en Europe; consolider et élargir le domaine de l’article 346 et exclure catégoriquement la R&D, les acquisitions, les fusions/acquisitions et les exportations de ce périmètre européen. Il est et doit demeurer la prérogative des Etats. Si ceux-ci veulent coopérer, c’est à eux de décider en commun des doctrines, des spécifications, de l’organisation industrielle et des budgets, comme l’a très bien rappelé le dernier rapport de la Cour des comptes à ce sujet.

Par | 2018-05-29T17:32:07+00:00 25 mai 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :