Nouvelle trahison des pro-Wauquiez au Parlement européen

| Communiqués - 13 septembre 2018
  • Gilles Lebreton

Communiqué de Gilles Lebreton, député français et chef de la délégation RN au parlement européen

Le PPE, qui est le groupe parlementaire européen dans lequel siègent les eurodéputés LR, s’est levé le 12 septembre pour réserver une « standing ovation » au discours sur l’état de l’UE que Jean-Claude Juncker venait de prononcer.

Laurent Wauquiez tente en France d’aligner son programme sur celui du RN dans l’espoir de faire croire qu’il aurait la volonté de défendre notre pays contre l’UE. Mais dans les faits, ses troupes n’arrêtent pas de trahir la France au Parlement européen. Depuis quatre ans, elles y ont régulièrement voté des décisions portant gravement atteinte à l’identité et à la souveraineté nationales, comme par exemple le plan Juncker de « relocalisation » des migrants en 2015.

Mais le 12 septembre, la trahison a atteint une sorte de perfection. Car en applaudissant Juncker avec autant d’enthousiasme, elles ont signifié leur approbation du contenu de son discours. Or ce contenu était ouvertement fédéraliste : volonté d’approfondir l’Union économique et monétaire, volonté de créer une UE de la défense, volonté de briser ce qui reste de contrôle des frontières nationales au nom du sacro-saint espace Schengen, volonté de créer des voies d’immigration légales, et même volonté d’arracher aux États leur compétence en matière de politique étrangère en permettant à l’UE de passer en ce domaine du système de l’unanimité à la règle de la majorité qualifiée. Le tout au nom du projet macronien, expressément repris par Juncker, d’instaurer une véritable « souveraineté européenne ».

Pour ceux qui en doutaient encore, les choses sont donc claires : seul le RN défend vraiment l’identité et la souveraineté de la France contre l’UE. Wauquiez et LR pratiquent quant à eux un scandaleux double jeu, trahissant à Bruxelles et à Strasbourg les idéaux qu’ils prétendent défendre devant les médias français.

Par | 2018-09-13T11:49:12+00:00 13 septembre 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :

Gilles Lebreton
Gilles Lebreton

Voir tous les articles de