Pêche à la coquille Saint Jacques : défendons les pêcheurs normands face à la concurrence déloyale !

| Communiqués - 30 août 2018
  • Nicolas Bay

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Député français au Parlement européen, Président du groupe « Rassemblement national » au Conseil régional de Normandie

Dans la nuit du 28 août dernier, des pêcheurs français ont mené une action en mer pour dissuader leurs homologues anglais de pêcher dans les gisements de coquilles Saint-Jacques au large de la côte normande. L’affaire aurait pu tourner au drame, puisque les bateaux anglais sont allés jusqu’à sciemment percuter des embarcations françaises.

La réglementation française en la matière est très contraignante et empêche les pêcheurs normands de collecter des coquilles entre le 16 mai et le 1er octobre, une interdiction qui ne touche pas les Britanniques. De plus, les Français sont soumis à des quotas de 2 tonnes par jour, 4 fois par semaine.

Les tensions sont d’autant plus fortes que les Anglais peuvent venir pêcher jusque dans les eaux françaises en vertu d’une réglementation européenne. Les solutions sont claires : il faut définir des dates et des règles communes de pêche, pour préserver ensemble la ressource et les intérêts de nos flottes respectives.

Toutefois, en attendant ce type d’accord bilatéral franco-britannique, il est urgent que l’État assume ses responsabilités et empêche cette concurrence déloyale en augmentant l’effort de pêche autorisé. Cet assouplissement — au moins ponctuellement — des restrictions est la seule solution pour défendre nos pêcheurs.

Par | 2018-08-30T16:04:54+00:00 30 août 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :

Nicolas Bay
Nicolas Bay

Voir tous les articles de