Prison : Macron invente la libre circulation des délinquants

| Communiqués - 7 mars 2018
  • Front National - Officiel

Communiqué de presse du Front National

Pire que Taubira c’est malheureusement possible : Macron le propose
Pendant des années, les Français ont subi les effets de la désastreuse politique pénale de Mme Taubira. L’effondrement du régime Hollande pouvait laisser espérer que la France sortirait de ces errements qui font vivre les citoyens, et notamment les plus vulnérables, dans une insécurité permanente.
Macron c’est Taubira en pire.

Avec Macron ce ne sont pas les délinquants qui sont condamnés mais les honnêtes gens
Le programme présenté par M.Macron, c’est le catalogue du laxisme en matière pénale : la disparition des peines de moins d’un mois, des peines de 1 à 6 mois exécutées en dehors des établissements pénitentiaires, la fin de l’automaticité de la prison pour les peines de moins d’un an, le recours accru aux illusoires « travaux d’intérêt général », la violation de sa promesse de construire 15 000 places de prison ramenée à 7 000 places.
Cela signifie en clair la libre circulation des délinquants.

L’inverse de la tolérance zéro
La politique de M. Macron va à l’inverse de ce que les Français attendent : ils veulent rompre avec le laisser-faire, le laisser-aller et le laisser-passer qui entretiennent l’impunité totale des voyous. Les Français, littéralement victimes de maltraitance dans leur vie quotidienne, ne veulent plus être les otages des délinquants.
Le Front National continuera plus que jamais de défendre une politique de tolérance zéro : certitude des poursuites, certitude des condamnations, certitude des peines.
Le Front National appelle tous les Français, attachés à leur liberté et à leur sécurité, à le rejoindre pour combattre cette politique criminelle pour le pays et pour eux-mêmes.

Par | 2018-03-07T11:23:16+00:00 7 mars 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :