Privatisations : empêchons la grande braderie annoncée par M. Macron

| Communiqués - 20 mars 2018
  • Front National - Officiel

​​​Communiqué de Presse du Front National

L’annonce réitérée par le gouvernement de procéder à « d’importantes privatisations » s’inscrit dans la politique méticuleuse de déconstruction engagée par M. Macron depuis son accession au pouvoir.

Une logique injustifiable
La politique de liquidation des biens publics prônée par l’exécutif s’appuie sur une triple faute
⇨ Une faute politique lorsqu’il s’agit, avec ADP, de privatiser les frontières de la France.
⇨ Une faute sécuritaire lorsque la privatisation des barrages revient à livrer des ouvrages stratégiques à des logiques de profits privés ;
⇨ Une faute morale quand la privatisation de la SNCF conduit à la fermeture des petites lignes qui innervent nos campagnes et donc aboutira à la rupture de l’égalité entre les citoyens français.

Lâcher la proie pour l’ombre
Mais la privatisation généralisée des fleurons de notre patrimoine national relève aussi d’un calcul financier inquiétant pour des dirigeants qui se décrivent comme compétents. Comment justifier en matière d’efficacité budgétaire que l’Etat puisse avoir intérêt à concéder des monopoles qui remplissent mécaniquement les caisses publiques ? Quel petit calcul minable peut justifier de perdre les rentrées de la Française de Jeux ?

Derrière toutes ces fautes, la faute la plus grave est celle qui revient à dilapider le patrimoine de la nation au profit de grands intérêts qui vivront d’une rente sur le dos des Français.
Le Front National demande aux Français d’ouvrir les yeux face à cette entreprise de dépossession dont ils s’apprêtent à être victimes.

Il les appelle à le rejoindre sans attendre pour engager, dans le rassemblement, une politique de défense de leurs intérêts.

Par | 2018-03-20T18:07:36+00:00 20 mars 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :