Rappeur anti-français, ancien dealer : à qui Christian Estrosi confie-t-il la jeunesse de l’Ariane ?!

| Communiqués - 11 mai 2018
  • Philippe Vardon

Communiqué de Philippe Vardon, Conseiller national du FN, membre du Bureau national, Vice-président du groupe FN au Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, Responsable du Bassin niçois

La semaine dernière, le Printemps des Rives était organisé dans le quartier de l’Ariane par la municipalité. A cette occasion, Christian Estrosi a mis un certain nombre d’associations à l’honneur.

Ainsi a-t-il fait monter à ses côtés sur scène, des représentants d’une nouvelle association : « Ariane Jeunesse Niçoise et Française ». Or, sur d’autres photos, on voit parmi l’encadrement de cette nouvelle association le rappeur « Pap », qui fut le leader du groupe « Negrescro ».

En 2010, découvrant un reportage où ce groupe et ses proches faisaient l’apologie du deal et du vol, insultaient des jeunes femmes gratuitement, incitaient au meurtre de policiers ou encore étalaient leur haine de la France, j’avais demandé leur déprogrammation d’un festival organisé par la municipalité, sans succès. Le groupe avait même reçu alors le soutien de Muriel Marland-Militello, adjointe à la culture de Christian Estrosi.
Deux ans plus tard, « Negrescro » s’illustrait encore avec son clip « L’Ariane » où l’on voyait notamment un drapeau algérien recouvrir l’église du quartier, entre plusieurs scènes de tirs à la Kalachnikov ! Montant au créneau à nouveau, j’obtenais cette fois l’intervention de la justice et même l’indignation de Christian Estrosi. Peu après, « Pap » était arrêté en flagrant délit de trafic de stupéfiants… On peut constater sur ses réseaux sociaux internet qu’il est désormais un défenseur de Tariq Ramadan.

Comment Christian Estrosi peut-il ainsi valoriser auprès des jeunes de l’Ariane une association dont l’encadrement direct (présence parmi les quatre animateurs sur les photos, et proximité avec le président vérifiable en quelques clics) est assuré par un rappeur faisant l’apologie de la délinquance, de la haine de la France et condamné pour trafic de drogues ? Comment peut-on donner comme modèle à cette jeunesse un tel personnage ?

Alerté par des habitants de l’Ariane, je ne peux que relayer leur colère et leur incompréhension face à cette attitude irresponsable. Christian Estrosi doit s’expliquer !

Par | 2018-05-11T17:47:56+00:00 11 mai 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :