Réforme de l’assurance-chômage : le gouvernement combat les chômeurs plutôt que le chômage !

| Communiqués - 20 mars 2018
  • Sébastien chenu

Communiqué de presse de Sébastien CHENU, Député du Nord

Le gouvernement a annoncé son intention de réformer l’assurance-chômage et notamment sa volonté de renforcer le contrôle des chômeurs.

Aborder le sujet fondamental de l’assurance-chômage principalement sous l’angle du contrôle et de la fraude est particulièrement injuste et contre-productif. Cela révèle surtout la totale déconnexion de ce gouvernement avec les réalités de notre pays. En effet, la part des fraudeurs au sein de l’ensemble des demandeurs d’emploi est très faible. Le véritable sujet est plutôt celui de l’absence de dynamique de création d’emplois pérennes dans notre pays.

Contrairement à ce qu’affirmait encore le président de la République il y a quelques mois et qu’il semble toujours penser, nos compatriotes au chômage ne sont pas des « fainéants », mais surtout les premières victimes de cette mondialisation qui laisse chaque jour davantage de salariés sur le bas-côté. Ces hommes et ces femmes sont les premières victimes de la politique d’Emmanuel Macron. Si le gouvernement veut faire du contrôle l’alpha et l’oméga de sa politique, qu’il commence par s’intéresser de près au train de vie de certains individus présents dans de nombreux quartiers dans lesquels nos lois sont quotidiennement bafouées.

La réforme qui se dessine, dans la droite ligne des préconisations de Bruxelles, est donc un nouveau coup porté par l’exécutif à l’indemnisation des demandeurs d’emploi et donc au pouvoir d’achat de nos compatriotes les plus modestes. La lutte pour endiguer le fléau du chômage ne peut être menée efficacement que par des politiques de protectionnisme intelligent alliées à une priorité nationale. Nos chômeurs méritent une réelle considération des pouvoirs publics et non ce mépris de classe insupportable de nos gouvernants !

Par | 2018-03-20T10:33:53+00:00 20 mars 2018|Communiqués|

À propos de l'auteur :