Renouveau du bassin minier : quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup…

| Communiqués - 8 novembre 2017

Communiqué de presse de Bruno Bilde, député du Pas-de-Calais

J’ai attiré par question écrite l’attention du Premier ministre Edouard Philippe sur la concrétisation des engagements pris par Bernard Cazeneuve et François Hollande, en pleine campagne présidentielle, pour le renouveau du bassin minier.

Ce plan prévoyait notamment une enveloppe d’au moins 100 millions d’euros principalement allouée à la rénovation thermique du logement minier.

Après une volte-face manifeste sur le dossier du Canal-Seine-Nord, il était urgent d’obtenir une clarification des intentions du Gouvernement sur cette autre promesse électoraliste.

La réponse à la question écrite déposée début août n’est donc parvenue que le 31 octobre, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle ménage le suspens : aucun engagement ni sur les montants, ni sur les délais. Le Premier ministre n’évoque que des « dispositifs de droit commun ». Doit-on donc conclure qu’il n’y aura aucun plan spécifique dédié au renouveau du bassin minier ? Ce flou intégral nous laisse penser que le Premier ministre ne se sent nullement obligé par les engagements pris par son prédécesseur.

Bruno Bilde demande des engagements forts, concrets et durables pour que le bassin minier fasse l’objet de toute l’attention qu’il mérite. Nos terres de labeur ne doivent plus être les grandes oubliées des politiques publiques d’aménagement du territoire !

Par | 2017-11-08T15:36:59+00:00 8 novembre 2017|Communiqués|

À propos de l'auteur :