Soutien au collectif SOS Ligue 2

| Communiqués - 22 août 2013
  • Eric Domard

Communiqué de Presse d’Eric Domard, Conseiller aux sports, Membre du Bureau Politique

Dans un accès d’autoritarisme déplacé, Frédéric Thiriez, président de la Ligue de Football Professionnel menace les clubs de ligue 2 qui ne censureraient pas la présence de banderoles dans les tribunes, réclamant la programmation des matches le samedi.

Cette revendication légitime portée par le Collectif SOS Ligue 2 vise à enrayer la désertification des stades qu’entraîne la programmation des rencontres le vendredi soir à 20H.

Cet horaire imposé par le diffuseur qatari Bein Sport qui a acquis les droits de retransmission des matches de Ligue 2, ne tient absolument pas compte des impératifs et contraintes de la vie quotidienne de dizaines de milliers de Français ne pouvant se rendre au stade un jour de semaine à cette heure.

La Ligue devrait savoir que le football est un sport populaire qui se vit d’abord dans un stade plutôt que devant un écran de télévision et qu’il ne se limite pas aux millions d’euros de propriétaires qataris ou russes ayant fait main basse sur des clubs de Ligue 1.

Le football business pas plus que les « relations commerciales » ne sauraient dicter leur loi et priver les amoureux du football habitant à Laval, Créteil, Istres, et 17 autres villes de France, de pouvoir venir au stade supporter leur équipe.

Le Front National apporte tout son soutien au Collectif SOS Ligue 2 qui se bat pour que le football ne se joue plus dans des stades quasi vides, du fait de la seule exigence d’un diffuseur qatari, soutenu servilement par la Ligue de football professionnel.

Il appelle les autorités du football français à prendre en considération les revendications légitimes des supporters et spectateurs des clubs évoluant en Ligue 2 et à privilégier la concertation plutôt que la menace.

Rien n’empêche de programmer les rencontres de ligue 2 le samedi après-midi, permettant ainsi aux familles de se déplacer plus facilement au stade et de redonner au football son caractère festif et populaire.

Par |2013-08-22T12:36:02+00:0022 août 2013|Communiqués|

À propos de l'auteur :