Je signe la pétition pour demander au gouvernement français de stopper les négociations sur l’accord de libre-échange entre les Etats-Unis et l’Union européenne

Je signe la pétition pour demander au gouvernement français de stopper les négociations sur l’accord de libre-échange entre les Etats-Unis et l’Union européenne 2013-07-01T15:08:11+00:00

En pleine crise économique et sociale, en pleine crise du libre-échange total, l’Union européenne est en train de négocier, dans le dos des peuples, l’ouverture totale des frontières avec les Etats-Unis. C’est le grand marché transatlantique dont les puissances d’argent rêvent depuis des années et qui devrait aboutir en 2015
.
UMP et PS soutiennent cette politique. La France a pourtant la possibilité, en utilisant son droit de veto, d’y mettre fin.

Si la France agit en fonction de ses intérêts, elle doit en effet immédiatement bloquer l’ouverture des négociations sur l’accord de libre-échange total entre les Etats-Unis et l’Union européenne. Cela se justifie sur le fond, pour la croissance, l’emploi et le pouvoir d’achat, et c’est encore plus justifié quand on sait que les Etats-Unis espionnent nos pays.

Si on envisage le véto pour la culture, pourquoi ne serait-il pas possible de faire de même s’agissant de l’agriculture, de notre industrie et de notre industrie de défense ? Chacun sait que ces secteurs seraient considérablement affaiblis en cas d’approfondissement du libre-échange avec les Etats-Unis.

Le gouvernement français, en feignant de s’indigner au sujet de la culture, essaie de faire passer la pilule amère de ce nouveau traité de libre-échange, qu’il soutient en réalité de toutes ses forces.

Le gouvernement socialiste, en acceptant l’ouverture de ces négociations, porte un nouveau coup très dur à la santé de notre économie nationale. Ce faisant, il s’inscrit dans la politique absurde et délétère, soutenue par la troïka UMP-PS-Union européenne, celle d’une fuite en avant dans le libre-échange intégral, au lieu de chercher à protéger intelligemment notre économie et nos industries.

Marine Le Pen demande que la France mette son veto à l’ouverture de négociations avec les Etats-Unis, et que notre pays montre la voie, en Europe, du refus des politiques suicidaires impulsées par la commission européenne.

A l’inverse de ce que veulent le PS et l’UMP, main dans la main sur ces enjeux essentiels, Marine Le Pen et le Front National proposent que la France se réarme dans la mondialisation et mette en œuvre les politiques protectrices dont nous avons aujourd’hui un besoin vital.