« Socle européen des droits sociaux », encore un sommet pour rien

Communiqué du Front National Emmanuel Macron participe aujourd’hui en Suède à un sommet européen contre le dumping social. A l’issue de celui-ci sera validé un « Socle européen des droits sociaux ». Y seront délivrés des discours creux sur l’Europe sociale et la nécessité de lutter contre le réveil des peuples européens face à la technocratie bruxelloise. Toutefois, et comme pour l’accord récent sur le travail détaché, ce sommet et sa déclaration finale ne serviront à rien.

Par | 2017-11-17T11:27:55+00:00 17 novembre 2017|Communiqués|

Travailleurs détachés : Macron revendique une victoire « pour l’Europe », pas pour la France !

Communiqué de presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National M. Macron ne perd jamais une occasion de fanfaronner à bon compte. Un accord qui ne change rien sur le fond L’accord sur les travailleurs détachés qui vient d’être signé est un non-événement et en pratique ne va rien changer : - Le principe du paiement des charges au tarif des pays d’origine demeure, ce qui maintient une concurrence déloyale totale - La réduction du délai de 24 à 12 mois -et en réalité à 18 mois- des missions continuera d’être contournée par la rotation de travailleurs - Les pratiques indignes au regard du droit du travail comme le non-respect des temps de travail, les conditions d’hébergement précaire ainsi que les fraudes de toute nature n’ont pas été évoquées.

Par | 2017-10-24T09:41:54+00:00 24 octobre 2017|Communiqués|

Travailleurs détachés : durcissement ou assouplissement ?

Communiqué de presse de Dominique Martin, Député européen - Commission Emploi et Affaires Sociales., Groupe Europe des Nations et des Libertés Depuis 1996, la Directive Travailleurs détachés permet le dumping social intra-européen au profit des entreprises leader du BTP et du transport, au détriment de nos salariés et de nos chômeurs. Ainsi, près de 600 000 personnes seraient détachées en France, dont la moitié non déclarée. Depuis des années, le Front National dénonce l’injustice de ce dumping social. Tous les partis nous affirmaient que le problème n’existait pas. Finalement, sous la pression du Front National, tous ont reconnu qu’il fallait durcir la Directive travailleurs détachés pour lutter contre ce dumping social entre les travailleurs des pays de l’Est et ceux des pays de l’Ouest.

Par | 2017-10-26T12:45:26+00:00 16 octobre 2017|Communiqués|

Carte européenne des services : le nouvel outil de l’UE pour aggraver le dumping social !

Communiqué de presse de Dominique Martin, Député européen - Commission Emploi et Affaires Sociales, Groupe Europe des Nations et des Libertés Alors même que Jupiter Macron simule une modification de la Directive travailleurs détachés, faisant sans succès le tour des popotes des pays de l’Est, Bruxelles prépare actuellement un nouvel outil pour développer la sacro-sainte mobilité des travailleurs au sein de l’UE. Son idée ? Après avoir institué le dumping social entre salariés, via la Directive travailleurs détachés, installer l’identique entre artisans et indépendants avec la « carte européenne des services ».

Par | 2017-10-26T12:49:20+00:00 25 septembre 2017|Communiqués|

Le FN à la pointe du combat contre le dumping chinois !

Communiqué de presse de Gilles Lebreton, Député français au Parlement européen Les eurodéputés socialistes Emmanuel Maurel et Edouard Martin m'ont fait l'honneur d'écrire un communiqué de protestation contre mon tweet "Sous la pression du FN, l'UE rétablit des droits de douane sur l'acier chinois ! C'est un peu tard !". Le fait qu'ils m'accordent une si grande importance prouve à quel point le Système eurocratique s'affole !

Par | 2016-07-11T09:53:59+00:00 11 juillet 2016|Communiqués|

Travailleurs détachés : l’enfumage de Manuel Valls

Communiqué de presse de Dominique Martin, Député français au Parlement européen Ce 3 juillet, Manuel Valls annonçait sa volonté de ne plus appliquer la directive sur le détachement des travailleurs. Cette directive de 1996 permet à quelques 1.34 millions de travailleurs européens[1] d’être affiliés à leurs régimes sociaux nationaux lors d’un détachement dans l’Union européenne. Elle consacre ainsi une course au moins disant social entre États membres, où les écarts salariaux vont de 1 à 10. Le dispositif fait recette : la France comptait 285 000 travailleurs en 2015 - en hausse de 45% par rapport à 2010.

Par | 2016-07-07T13:36:52+00:00 7 juillet 2016|Communiqués|

Travail détaché : la triple peine

Communiqué de presse de Croissance Bleu Marine Un chiffre est passé relativement inaperçu dans l’actualité économique récente : celui du bond de plus de 20% du nombre de travailleurs détachés en France en 2015, passé de 240.000 à 286.000 ! En 10 ans, le nombre de travailleurs détaché a été multiplié par 10 pendant que le secteur du BTP à lui seul perdait 100.000 emplois. C’est une triple catastrophe pour notre économie.

Par | 2016-06-08T09:05:53+00:00 8 juin 2016|Communiqués|

Travailleurs détachés : quand la Commission européenne fait semblant de lutter contre le dumping qu’elle a mis en place

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen La commissaire européenne Marianne Thyssen, chargée de l’emploi et des affaires sociales, s'apprête à annoncer une révision de la directive « travailleurs détachés ». Derrière l'objectif affiché de réduire les différences de coût du travail entre salariés dans un même pays, se cache en réalité une vaste opération d'enfumage. Sans jamais remettre en cause le principe même du travailleur détaché, la Commission européenne se contente de proposer des modifications mineures, telles que la possibilité pour le travailleur détaché de prétendre au 13e mois, aux primes de Noël ou d’ancienneté, si celles-ci existent dans le secteur ou la branche qui l’emploie.

Par | 2016-03-08T11:19:25+00:00 8 mars 2016|Communiqués|

Réseau EURES : vers la création d’une agence européenne de recrutement des travailleurs détachés ?

Communiqué de Presse de Steeve Briois, Vice-président du Front National, Député français au Parlement européen Le Parlement européen et le Conseil de l’Union préparent une proposition de règlement relatif au renforcement du réseau EURES. Cette plateforme informatique d’échange de données sur les demandes et les propositions d’embauche, vise à faciliter la mobilité des travailleurs ressortissants de 31 pays d’Europe. Selon l’énoncé du règlement : « chaque Etat membre publie sur le portail EURES toutes les offres d’emploi déposées auprès de ses services publics ou fournies par ses partenaire ».

Par | 2014-12-04T15:46:07+00:00 4 décembre 2014|Communiqués|

Message de soutien de Marion Maréchal-Le Pen à la mobilisation du monde agricole

Communiqué de Presse de Marion Maréchal-Le Pen Les agriculteurs appellent à un rassemblement départemental en Avignon dans le cadre d’une grande journée de mobilisation nationale, ce mercredi 5novembre. Je tiens à apporter mon entier soutien à une initiative motivée par la protection d’un savoir-faire français et vierge de toute manœuvre corporatiste. Le monde agricole est la cible privilégiée des maux du libre-échange imposé par l’Union européenne. Toutes les mesures prises au plan européen sont des protections abattues et remplacées par des obstacles dressés contre la compétitivité de l’agriculture française.

Par | 2014-11-05T11:53:53+00:00 5 novembre 2014|Communiqués|