Union pour la Méditerranée – Conférence ministérielle sur l’emploi et le travail : quand l’UE ne finance plus les européens mais la Tunisie, le Maroc, la Jordanie…

Communiqué de Presse de Dominique Martin, Député français au Parlement européen Les ministres de l’emploi et du travail de l’Union pour la Méditerranée (UpM) se sont réunis en cette fin d’année 2016 au bord de la Mer Morte en Jordanie. Coprésidée notamment par Madame Thyssen, Commissaire européenne pour l’emploi et les affaires sociales, nous assistons une fois de plus à dilapidation de nos impôts ! A la dilapidation d’un budget dépassant les 5 milliards d’euros (1) par an !

Par | 2016-12-01T10:13:26+00:00 1 décembre 2016|Communiqués|

Emploi des jeunes : le mauvais élève Hollande épinglé par l’OCDE et la Cour des comptes

Communiqué de presse de Gaëtan Dussausaye, Directeur national du Front National de la Jeunesse et Membre du Bureau Politique du FN L’OCDE et la Cour des comptes ont publié, ce mercredi 5 octobre, deux rapports pointant les échecs de François Hollande en termes d’emploi chez les jeunes. Les chiffres sont catastrophiques : 16,6% des 15-29 ans ont arrêté leurs études sans pour autant trouver un emploi (soit une hausse de 2,6% depuis 2008), 12,5% des jeunes vivent encore chez leurs parents contre 0,7% dans le reste de l’OCDE !

Par | 2016-10-06T08:51:49+00:00 5 octobre 2016|Communiqués|

Aider à créer des emplois à la Région Île-de-France : Prudence Petitpas

Communiqué de Wallerand de Saint Just, Président du groupe Front national au Conseil régional d’Île de France A la commission permanente du Conseil régional d’Île de France de ce jour, Wallerand de Saint Just a fait valoir qu’il était temps que cette Région Île-de-France ait enfin la préoccupation de subordonner un certain nombre de ses aides économiques au maintien, mieux, à la création d'emplois. En effet, cette Région n’a jamais eu, pour le moment, cette préoccupation contrairement à d’autres…

Par | 2016-09-21T15:00:44+00:00 21 septembre 2016|Communiqués|

Emploi : Bruxelles veut plus d’immigration

Communiqué de presse de Dominique Martin, Député européen - Commision Emploi et Affaires Sociales La Commission européenne a proposé cette semaine une réforme de la directive « carte bleue », sur l’immigration hautement qualifiée. L’objectif avoué est un recours accru à cette main d’œuvre étrangère. Les gains économiques escomptés oscilleraient entre 1.4 et 6.2 milliards d’euros par an. Les travailleurs étrangers combleraient les pénuries de main d’œuvre constatées dans les secteurs technologiques et des soins de santé notamment, où 800.000 et 1 millions d’emplois seraient vacants d’ici à 2020. Le déclin de la population active européenne (perte de 20 millions d’actifs d’ici 2036) et l’inadéquation entre la formation et les besoins des entreprises sont pointés du doigt.

Par | 2016-06-10T09:21:09+00:00 10 juin 2016|Communiqués|

Quand la Justice achève l’emploi français

Tribune de Marie-Christine Arnautu, Vice-Président du Front National, Député français au Parlement européen Jeudi 26 mai, le Tribunal correctionnel de Valence a relaxé l'entreprise Dentressangle (entreprise familiale française rachetée en 2015 par l'américain XPO : un exemple parmi tant d’autres du bradage de notre capital national…) des charges de « marchandage », de « prêt illicite de main-d'œuvre » et de « travail dissimulé », que portaient contre elle le Ministère public et de nombreux salariés de trois de ses filières.

Par | 2016-06-02T13:37:41+00:00 2 juin 2016|Tribunes libres|

Intervention sur le potentiel de création d’emplois des PME

Dominique Martin rappelle l'importance vitale des PME représentant 80 à 90% des salariés ! Il dénonce l'absence de soutien des banques, les délais de paiement des factures, l'absence de subvention de la part des collectivités ou encore l'inégalité fiscale par rapport aux multinationales. Il invite la Commission à ne pas se focaliser seulement sur la création d'emplois par les PME/PMI mais à se focaliser en priorité sur les mesures visant à stopper la destruction, en France, de 1000 emplois par jour au sein de ces structures !

Par | 2016-04-29T08:56:30+00:00 29 avril 2016|Interventions|

Après la précarité pour tous, le RSA pour tous. A quand l’emploi pour tous ?

Communiqué de Presse de Gaëtan Dussausaye, Directeur national du Front National de la Jeunesse « Repenser les minimas sociaux », c’est le titre du rapport remis ce lundi 18 avril à Manuel Valls, imaginant la mise en place d’un revenu minimum d’existence ouvert aux jeunes passant par une extension du RSA aux jeunes de 18-24 ans. Réponse phare du gouvernement contre la précarisation d’un nombre de plus en plus important de jeunes, cette proposition agit en réalité comme un écran de fumée repoussant le nécessaire débat sur la pénurie d’emplois en France, et la réforme de notre modèle économique.

Par | 2016-04-18T15:45:03+00:00 18 avril 2016|Communiqués|

L’Eco avec Navarro ! La chronique économique hebdomadaire d’Aloïs Navarro

François Hollande et le gouvernement Valls auront poussé la servilité à Bruxelles à son paroxysme. La "loi travail", calque parfait des recommandations réalisées chaque année par la Commission européenne, est à la fois une grande régression et le reflet du désarmement complet des gouvernements nationaux. L’Union européenne et ses relais nationaux zélés - qu’ils soient au gouvernement ou dans les médias - nous enjoignent de suivre les conseils avisés de Rajoy et Renzi, qui auraient courageusement dérégulé leurs marchés du travail respectifs, et en auraient récolté les fruits presque immédiatement.

Par | 2016-03-11T15:39:13+00:00 11 mars 2016|Tribunes libres|

Projet de loi El Khomri : la régression pour tous

Communiqué de presse de Marine Le Pen Le projet de loi El Khomri sur le droit du travail ne réglera en rien les difficultés économiques des TPE et des PME, une nouvelle fois grandes oubliées de cette réforme. Elle rendra en revanche possibles de lourdes régressions sociales pour les salariés, ainsi qu'un renforcement des dérives communautaristes au sein des entreprises. En effet, ce projet révèle une méconnaissance aiguë des problèmes et attentes des chefs d'entreprise et notamment des patrons de TPE. Il faudrait d'abord leur permettre de remplir leur carnet de commandes, via un retour de la croissance. Il s'agit aussi de leur permettre l'accès au crédit et de les soulager d'une complexité administrative et d'une inflation de normes paralysante.

Par | 2016-02-24T16:04:44+00:00 19 février 2016|Communiqués|