Au secours, l’écotaxe revient !

Communiqué de presse du Front National Elisabeth Borne, ministre des Transports l’a confirmé ce matin sur RMC, « il y aura une contribution des transporteurs routiers au financement des infrastructures, ça fait partie des choses qui seront présentées au Parlement ». Sans jamais prononcer le mot, mais y pensant toujours, c’est bien l’écotaxe, ce scandale d’Etat lancé chaotiquement sous Sarkozy et poursuivi sous Hollande, que le gouvernement veut remettre sur la table.

Par | 2018-04-03T11:30:03+00:00 3 avril 2018|Communiqués|

Suppression de la taxe d’habitation : Macron saigne nos communes

Communiqué de presse des maires Front National Derrière la mesure populaire de l’exonération de la taxe d’habitation pour 80% des contribuables, la volonté du Président Macron est catastrophique pour les Français : l’assèchement des finances publiques locales. Au contraire, il devient urgent de renforcer le rôle des communes qui sont l’échelon indispensable à la démocratie locale, qui assurent de nombreux services publics (école, transports, maisons de santé, équipements sportifs, etc.) et qui réalisent l’essentiel de l’investissement public en France.

Par | 2017-11-24T10:02:10+00:00 24 novembre 2017|Communiqués|

Surtaxe de l’impôt sur les sociétés : Une incompétence qui va coûter cher au contribuable

Sébastien Chenu, Député de la 19ème circonscription du Nord La surtaxe de l’impôt sur les sociétés a été définitivement votée par la représentation nationale. Cette nouvelle imposition, qui rapporterait 5 milliards d’euros à l’État, ne permet pas de couvrir le coût du remboursement de la taxe sur les dividendes, récemment invalidée par le Conseil constitutionnel. En effet, le remboursement de la taxe sur les dividendes — instaurée par le quinquennat Hollande — coûtera 10 milliards d’euros à l’État. Il manquera dès lors 5 milliards d’euros : où seront-ils trouvés si ce n’est dans la poche du contribuable français ?

Par | 2017-11-16T16:57:19+00:00 16 novembre 2017|Communiqués|

Fiscalité en Moselle : le matraquage continue

Communiqué de presse de Dominique Bilde, Député européen, ​​Conseiller régional Front National, région Grand Est, Secrétaire départemental du Front National de Meurthe et Moselle Voilà un record dont les propriétaires messins se seraient bien passés : la Moselle et Metz font à nouveau la course en tête de l’augmentation de taux fonciers, avec respectivement 10,47 % et 4,45%. Une hausse qui s’ajoute aux 91,7 % d’augmentation entérinés l’année dernière sur le taux de la taxe foncière perçue par Metz Métropole. Si la métropole comme la commune et le département se défaussent sur la baisse des dotations de l’État, les dépenses sociales et les frais de fonctionnement se taillent toujours la part du lion des budgets 2017.

Par | 2017-10-17T08:49:56+00:00 17 octobre 2017|Communiqués|

GEMAPI : l’État se désengage en chargeant fiscalement les communes et donc les contribuables !

Communiqué de presse de Louis Aliot, Député des Pyrénées-Orientales La loi du 27 janvier 2014 a donné la compétence de gestion des risques d'inondation aux communautés de communes ou aux agglomérations. L’État s‘est ainsi désengagé de sa mission de protection des citoyens sur les communes regroupées. Ce transfert de compétences s'est fait sans aucun transfert des moyens financiers. Simultanément à ce transfert, le gouvernement a diminué les dotations aux communes. Ce qui signifie une hausse des dépenses obligatoires et une baisse des aides de l’État.

Par | 2017-10-12T10:06:21+00:00 12 octobre 2017|Communiqués|

Suppression du suramortissement pour les investissements industriels : l’instabilité fiscale pour les entreprises se poursuit !

Communiqué de Presse de Thibaut de La Tocnaye, Dirigeant-fondateur d’entreprises industrielles, membre du Conseil Stratégique de Marine Le Pen, conseiller régional PACA Le gouvernement socialiste vient de décider la suppression du suramortissement industriel après seulement 2 ans d’existence… Ce dispositif qui permettait aux entreprises d’amortir à 140 % (au lieu de 100 %) de leur valeur les investissements industriels allait dans le bon sens. Et plusieurs indicateurs montent que sur cette période les acquisitions de machines-outils, robots, éléments de process complémentaires, engins de manutention, etc… ont justement nettement augmenté en 2016.

Par | 2017-04-19T16:22:26+00:00 19 avril 2017|Communiqués|

Réforme du calcul des APL : nouvelle attaque en règle des socialistes contre les familles françaises

Communiqué de presse de Steeve BRIOIS, Maire d'Hénin Beaumont, député européen et vice-président du Front National Le Figaro révèle ce matin qu’un projet de décret intégrera dès le 1er octobre le patrimoine familial supérieur à 30 000 euros dans le calcul des aides personnalisées au logement (APL). Seront désormais pris en compte dans la nouvelle méthode de calcul les livrets d’épargne ainsi que la valeur des biens immobiliers utilisés en tant que résidence secondaire. Cette mesure qui vise à économiser 225 millions d’euros, frappera non seulement les petits épargnants mais surtout plus de 80 000 foyers.

Par | 2016-09-14T19:01:30+00:00 14 septembre 2016|Communiqués|

L’indécent projet de fiscalisation des indemnités de déplacement des CRS et gendarmes mobiles

Communiqué de Presse du Front National Le Front National condamne fermement le projet de fiscalisation de l'indemnité journalière d'absence temporaire (IJAT) versée depuis les années 1960 aux CRS et aux gendarmes mobiles lorsqu'ils sont en déplacement. Alors que nos professionnels sont déjà sur-mobilisés depuis des mois contre le terrorisme et pour l'encadrement de manifestations qui ont parfois dégénéré, ce projet est une véritable honte. Il pourrait se traduire pour certains CRS et gendarmes mobiles par une baisse de pouvoir d'achat de plusieurs centaines d'euros par an.

Par | 2016-09-08T08:59:29+00:00 8 septembre 2016|Communiqués|

Baisse de fiscalité des PME : l’art de proposer du vent !

Communiqué de presse de Thibaut de la Tocnaye, Membre du Bureau politique du FN, Dirigeant-fondateur d’entreprises industrielles, Conseiller régional PACA Le gouvernement de Manuel Valls vient d’annoncer une baisse de l’Impôt sur les Sociétés (IS) pour les PME : le taux passerait, en 2018, de 33,3 % à 28 % sur une deuxième tranche de bénéfice compris entre 38 120 € (seuil actuel du changement de taux de 15 % à 33,3 %) et 70 000 € maximum; au-delà de ce deuxième seuil, on continuerait d’appliquer 33,3 %...

Par | 2016-08-25T10:45:02+00:00 25 août 2016|Communiqués|