Déclaration du Gouvernement sur l’accord européen relatif à la Grèce : un garde-à-vous européiste

Communiqué de Marion Maréchal Le Pen et Gilbert Collard‏, Députés Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard ont voté contre la déclaration du Gouvernement sur l’accord européen relatif à la Grèce mercredi 15 juillet. L’accord de Bruxelles intervenu le 13 juillet acte la grande victoire du FMI, de la BCE et de l'UE sur la démocratie. A force de chantage et de menaces, la Grèce reste dans la zone euro au prix d'une casse sociale toujours plus importante. Le revirement du gouvernement Tsipras enferme la Grèce dans un avenir bien sombre alors que le "non" massif du peuple grec est totalement ignoré.

Par | 2015-07-16T11:46:25+00:00 16 juillet 2015|Communiqués|

Le Front National exige du gouvernement qu’il révèle le coût pour la France du nouveau plan grec !

Communiqué de presse du Front National‏ Le troisième plan de renflouement de l'euro en Grèce fait l'objet de votes par différents parlements nationaux, y compris l'Assemblée nationale française. Au mépris des Français et avec les voix conjointes du PS et de l'ex-UMP, celle-ci l'adoptera sans aucun doute. Inutile car bâti dans le seul but de sauver un euro condamné, contreproductif car renforçant une austérité grecque déjà en échec, tyrannique car écrasant la volonté des peuples, ce plan fait en outre peser une charge financière colossale sur les épaules des contribuables français.

Par | 2015-07-15T08:54:58+00:00 15 juillet 2015|Communiqués|

OXI : vers l’espoir déçu d’une victoire sur les technocrates et les banques ?

Edito de Nicolas Bay (10.07.2015), Secrétaire Général du Front National Dimanche dernier, avec plus de 60% des suffrages, le peuple grec a montré que sa soif de liberté était plus forte que toutes les pressions et les menaces. Ce rejet massif du programme d'austérité était un cri du cœur faisant écho au NON souverain qu'avait opposé le peuple français au Traité constitutionnel européen voici dix ans. Si le contexte est bien sûr très différent, dans les deux cas la révolte contre l'emprise illégitime de l'Union Européenne sur le sort des nations et des peuples s'est manifestée de manière retentissante.

Par | 2015-07-10T17:47:21+00:00 10 juillet 2015|Tribunes libres|

Réaction de Marine Le Pen à la victoire du Non en Grèce

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National La victoire du Non au référendum grec ce soir est la victoire du peuple contre l'oligarchie de l'Union Européenne ! C'est un Non de liberté, de rébellion face aux diktats européens qui veulent imposer la monnaie unique à tout prix, via l'austérité la plus inhumaine et la plus contre-productive. C'est un Non de liberté face à la propagande abjecte. Ce Non est donc une excellente nouvelle, qui montre que les peuples n'entendent pas se faire piétiner sans réagir par les tenants fanatiques de l'Union Européenne. C'est aussi l'espérance pour le contribuable français de ne plus avoir à sortir une nouvelle fois le chéquier pour verser quelques milliards supplémentaires dans le trou sans fond de la dette grecque et de l'euro.

Par | 2015-07-10T17:47:56+00:00 6 juillet 2015|Communiqués|

La Grèce donne une leçon de démocratie à l’Europe entière

Edito de Nicolas Bay (03.07.2015), Secrétaire Général du Front National Ce qui se joue actuellement en Grèce est hautement symbolique du combat qui se déroule entre les peuples européens et les technocrates prêts à tout pour maintenir la zone euro, fut-ce au prix de la destruction des économies nationales et des souffrances des peuples. Si le Front National ne soutient pas, bien sûr, l'ensemble des positions du gouvernement d'Alexis Tsipras, en particulier en matière d'immigration, le recours au référendum doit quant à lui être salué.

Par | 2015-07-03T16:49:53+00:00 3 juillet 2015|Tribunes libres|

Grèce : la liberté (Non) ou la mort (Oui) !

L’Eco avec Navarro ! La chronique économique hebdomadaire d’Aloïs Navarro Le référendum grec annoncé par Alexis Tsipras a déclenché les foudres et l’éréthisme des dirigeants européistes qui ne rechignent jamais à afficher leur mépris pour le peuple. Martin Schulz, président du Parlement européen, à qui personne ne demandait son avis, a appelé à en finir avec « l’ère Syriza »pour les remplacer par un "gouvernement technocratique"... Il est désormais clair que le peuple agit comme la kryptonite sur les dirigeants européens. Ces satrapes pour le plupart non-élus etqualifiés de « rigolos » par Paul Krugman, font tomber leurs masques et révèlent la nature profondément antidémocratique, démophobe et même despotique de l’UE.

Par | 2015-07-03T10:31:22+00:00 3 juillet 2015|Tribunes libres|

Référendum en Grèce : une belle leçon de démocratie à la Caste européiste !

Communiqué du Front National Le Front National salue le référendum qu'organisera le gouvernement grec le 5 juillet sur le nouveau plan de renflouement voulu par l'UE et le FMI en échange de mesures d'austérité supplémentaires. Ce référendum rappelle à la Caste européiste qu'en démocratie les peuples existent, et qu'ils devraient être les seuls souverains. Il rappelle au président de la Commission européenne M.Juncker que contrairement à ce qu'il affirme, il peut y avoir des choix démocratiques contre les Traités.

Par | 2015-06-27T10:29:52+00:00 27 juin 2015|Communiqués|

Grèce, euro : l’incompétence des gouvernements français successifs coûte très cher aux Français !

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National Après des années de décisions absurdes sur la Grèce et l'euro, les dirigeants français sont aujourd'hui rattrapés par leur incompétence et leurs mensonges. Le ministre Michel Sapin en fait partie, lui qui tente désespérément dans le JDD du jour d'apparaître comme le protecteur des intérêts français, lui qui exhorte une nouvelle fois les Grecs à encore plus de sacrifices... Lorsque, avec des jeunes du Front National, je jetais symboliquement en septembre 2011 de faux billets de 500 euros dans la Seine, face à l'Assemblée Nationale qui votait un nouveau plan de renflouement de la Grèce de plusieurs dizaines de milliards d'euros, je prévenais : les Français ne reverraient jamais leur argent, jeté dans l'incendie de la Grèce et de l'euro, argent destiné aux banques françaises et allemandes pour maintenir artificiellement en vie la monnaie unique, plan aussi inutile que coûteux à terme. Les années qui ont suivi 2011 nous ont donné cent fois raison.

Par | 2015-06-25T10:08:35+00:00 21 juin 2015|Communiqués|

Port du Pirée : pour rester dans l’euro, Syriza se couche devant l’Union Européenne

Communiqué de presse du Front National La Grèce est un pays d’îles et de marins. Il n’est donc pas étonnant que le port du Pirée soit l’un des plus grands ports à conteneur de la Méditerranée. Alexis Tsipras avait promis de ne pas vendre le port du Pirée, symbole de l’excellence grecque dans la marine marchande. Mais c’était sans compter la pression insoutenable mise par l’Union Européenne sur le gouvernement grec : le message est clair et simple, il n’y aura pas de prêts supplémentaires à la Grèce tant que le gouvernement n’aura pas accepté de continuer le plan d’austérité dramatique engagé en 2010.

Par | 2015-03-30T19:14:18+00:00 30 mars 2015|Communiqués|

La capitulation grecque confirme notre analyse sur l’euro !

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National Comme nous l'avions analysé dès l'arrivée au pouvoir de Syriza, le nouveau gouvernement grec était confronté à un choix : soit rester dans le carcan de l'euro et trahir rapidement ses promesses anti-austérité, soit retrouver la liberté monétaire en quittant l'euro pour pouvoir réellement changer de politique. Ce choix est extrêmement intéressant, porteur de débats féconds sur la monnaie unique et l'austérité : c'est pour que ce débat ait lieu que le Front National a souhaité le changement de majorité en Grèce.

Par | 2015-03-02T10:24:49+00:00 25 février 2015|Communiqués|