Déchéance de nationalité, de l’extension à l’abandon. Chronique d’une impuissance !

Edito de Nicolas Bay (01.04.2016) Au lendemain des terribles attentats islamistes de novembre, le président François Hollande avait annoncé qu'il soumettrait au Congrès un projet d'extension des possibilités de déchéance de la nationalité française pour les binationaux impliqués dans des entreprises djihadistes. Comme l'immense majorité des Français (de 86 à 93% selon les différentes enquêtes d'opinion), nous avions alors soutenu cette mesure. Ce qui n'était pas le cas, loin s'en faut, de tout le camp de François Hollande, ni même de tous ses ministres.

Par | 2016-04-01T18:19:00+00:00 1 avril 2016|Tribunes libres|

Réforme constitutionnelle : l’échec historique de François Hollande

Communiqué de presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National L’abandon de la réforme constitutionnelle, prévoyant notamment d'inscrire l’extension de la déchéance de nationalité dans notre texte fondamental, est un échec exceptionnellement lourd pour le président de la République. En dépit d’événements dramatiques, d’une solennité poussée à son plus haut niveau au moment de l’annonce de cette réforme devant le parlement réuni en Congrès le 16 novembre dernier et du soutien massif de l’opinion publique sur le principe de la déchéance de nationalité, François Hollande échoue à faire respecter sa propre parole.

Par | 2016-04-03T11:56:38+00:00 30 mars 2016|Communiqués|

La déchéance de la nationalité, une mesure insuffisante mais symbolique

Communiqué des Sénateurs David Rachline, Sénateur du Var et de Stéphane Ravier, Sénateur des Bouches-du-Rhône Nous avons voté cet après-midi au Sénat le projet de révision constitutionnelle sur la déchéance de la nationalité. Dans le débat qui agite la vie politique française sur cette question, il nous apparaît évident de voter cette mesure que le Front national réclame depuis 30 ans. Son inscription dans la Constitution aujourd'hui ne nous fait pas oublier que cette possibilité existe déjà dans nos lois.

Par | 2016-03-23T09:44:51+00:00 22 mars 2016|Communiqués|

Révision de la Constitution : la Constitution, otage de l’impuissance de l’exécutif socialiste

Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard ont voté contre le projet de révision de la Constitution ce mercredi 10 février. Voilà des semaines que le débat politique s’épuise autour de cette réforme médiatique pour dissimuler tant bien que mal aux Français l’incapacité du gouvernement à juguler la submersion migratoire et les menaces du terrorisme islamiste. Le Front National est évidemment favorable à l’utilisation de la déchéance de nationalité à l’égard des terroristes qu’ils soient nés Français ou naturalisés ainsi qu’à leur expulsion. Néanmoins, la réforme constitutionnelle telle qu’elle est proposée relève du parfait enfumage.

Par | 2016-02-11T09:54:29+00:00 11 février 2016|Communiqués|