Loi NOTRe : une nouvelle taxe régionale ?

Communiqué de Presse du Groupe Front National - Région Centre-Val de Loire Le gouvernement socialiste et le président de l'Association des Régions de France (ARF) Philippe Richert (Les Républicains) viennent d’acter la création d’une « Taxe Spéciale d’Equipement Régional » (TSER). Calquée sur le foncier des ménages et des entreprises, collectée par l’Etat, elle doit reverser 600 millions d’euros aux Régions selon des modalités encore inconnues.

Par | 2016-06-30T11:06:23+00:00 30 juin 2016|Communiqués|

Les socialistes osent tout. C’est à ça qu’on les reconnaît !

Après une réforme territoriale brouillon entraînant la division par deux du nombre de régions métropolitaines dans un amateurisme accablant, le Premier Ministre en plein été, tente de repêcher ses amis politiques empêtrés dans un charcutage et un chantage politicien digne d'une repiblqiue bananière. La création d'une présidence de région déléguée, dite Loi Alary, ne fait qu'accentuer l'opacité d'une mauvaise réforme territoriale, En effet, cette invention estivale n'a pour unique objectif que de faire conserver quelques privilèges à des élus locaux dans un partage indécent des places avant un scrutin. Pendant que le chômage augmente et que les agriculteurs souffrent, la gauche plurielle "truque" et s'octroie des prébendes.

Par | 2015-08-10T08:29:06+00:00 10 août 2015|Communiqués|

Réforme territoriale : le sacrifice des grands oubliés se met en place

Communiqué de presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National Le gouvernement a arrêté ce jour de nouveaux arbitrages sur la réforme territoriale, désignant notamment les futures capitales régionales ainsi que les services de l’Etat appelés à déménager ou à être tout bonnement supprimés. Ces arbitrages annoncent un véritable big-bang territorial qui va aboutir au sacrifice de nouveaux territoires, et à la relégation de nos campagnes et des zones périurbaines éloignées au rang de grands oubliés de la République.

Par | 2015-08-04T17:32:16+00:00 31 juillet 2015|Communiqués|

Soutien à la mobilisation des maires de petites communes : les sacrifiés de la réforme territoriale !

Communiqué de presse du Front National Le Front National apporte son entier soutien aux maires de petites communes, souvent rurales, mobilisés depuis plusieurs mois contre la réforme territoriale et qui manifestent ce jour à Paris. Cette réforme d'inspiration européenne et soutenue par la Caste va précipiter la relégation des territoires ruraux, et même des périphéries urbaines éloignées, au rang des grands oubliés de la République. Que ce soit par la fusion des régions et la concentration des services dans les futures capitales régionales, ou par l’intercommunalité à marche forcée, tout est fait pour favoriser l’hypermétropolisation de la France et son revers : la désertification des campagnes et des périphéries.

Par | 2015-06-24T14:20:14+00:00 24 juin 2015|Communiqués|

Question écrite de Steeve Briois portant sur les conséquences de la réforme territoriale sur la convergence des programmes opérationnels pour les fonds européens

La loi n°2015-29 du 16 janvier 2015 relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales procède à la fusion de plusieurs régions de la République française et notamment de la région Picardie et de la région Nord Pas-de-Calais. Cette fusion appelle donc plusieurs interrogations légitimes : - Compte tenu de la fusion des différents schémas directeurs et documents de planification stratégiques, la Commission prévoit-elle de fusionner également les deux programmes opérationnels en un nouveau document stratégique unique ? - Le montant des enveloppes budgétaires allouées aux fonds européens pour la programmation 2014-2020 sera t'il maintenu ou revu à la baisse ?

Par | 2015-03-26T10:10:54+00:00 25 mars 2015|Communiqués|

Loi Notre : vers un sacrifice des spécificités de nos territoires

Mardi 10 mars, Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard ont voté contre la nouvelle organisation territoriale de la République. La réforme territoriale est le théâtre de l’incohérence et de l’incompétence du gouvernement. Discutée quelques jours avant les élections départementales, ce projet plonge les électeurs et les futurs élus départementaux dans le flou et l’incertitude.

Par | 2015-03-10T20:08:07+00:00 10 mars 2015|Communiqués|

L’UMPS programme la disparition des petites communes !

Communiqué de presse de Michel Guiniot, Membre du Bureau Politique, Délégué national Hier, mercredi 11 février, l’Assemblée Nationale a voté la proposition de loi socialiste relative à la fusion des petites communes. Cette loi, votée par les groupes politiques UMPS, sera certainement votée par le Sénat, le 19 février, puisque c’est la commission mixte paritaire députés-sénateurs qui en a rédigé le texte. Cette conséquence supplémentaire de la réforme territoriale va donc bien mettre en danger le tissu social et l’identité de nos territoires ruraux, facteurs d’équilibre du pays face aux zones urbaines.

Par | 2015-02-12T16:26:35+00:00 12 février 2015|Communiqués|

Réforme territoriale : Les députés UMP retirent aux Français le droit de s’exprimer par référendum sur de futures modifications territoriales !

Communiqué de Presse de Michel Guiniot, Membre du Bureau Politique, Délégué national aux collectivités locales, Président du groupe FN au Conseil régional de Picardie En même temps que le nouveau découpage régional Français, les députés UMPS, dans la plus grande discrétion médiatique, ont voté, hier, la suppression de tous les référendums locaux, jusque-là obligatoires, lorsque les assemblées locales souhaitaient modifier les limites d’une région, fusionner des départements ou créer une collectivité unique. Les amendements déposés par les députés ont supprimé toutes les obligations actuelles de tenues de référendums locaux en contradiction totale avec les objectifs de la réforme constitutionnelle de 2003.

Par | 2014-12-19T10:39:35+00:00 18 décembre 2014|Communiqués|

Redécoupage des régions : une saignée territoriale pour mieux asservir la France

Communiqué de Presse de Marion Maréchal - Le Pen, député de vaucluse et Gilbert Collard, député du Gard Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard ont voté contre le projet de redécoupage des régions lors du scrutin intervenu le mardi 25 novembre. Pendant des mois, l’UMPS s’est adonné à un charcutage en règle au mépris des réalités historiques, géographiques et culturelles du territoire métropolitain. Le peuple a été sciemment écarté d’une réforme qui le concerne au premier chef. Ce projet s’est fondé sur de faux arguments afin de satisfaire aux exigences de la Commission européenne : nos régions ne sont pas plus vastes et plus nombreuses que celles de nos voisins européens et aucune économie d’échelle ne résorbera l’hémorragie financière.

Par | 2014-11-26T09:43:24+00:00 26 novembre 2014|Communiqués|