Intervention militaire en Syrie : l’Assemblée nationale débat sans vote du droit d’ingérence sans preuves

Communiqué de presse des députés du Front National Le débat sur la déclaration du Gouvernement relative à l'intervention des forces armées françaises en Syrie, qui se tenait aujourd’hui à l’Assemblée nationale, n’a fait que confirmer l’opacité qui règne autour de l’intervention militaire décidée par Emmanuel Macron, le 14 avril dernier. Au cours de ce débat sans vote et sans enjeu, le Premier ministre a plastronné que « la riposte était amplement justifiée » sans apporter, lui non plus, la moindre preuve devant la représentation nationale.

Par | 2018-04-17T08:31:16+00:00 16 avril 2018|Communiqués|

Lettre de Marine Le Pen à M. le Ministre des Affaires étrangères

Monsieur le ministre, Les défaites successives de l'Etat Islamiste en Irak et en Syrie et la reconquête des territoires occupés marquent un tournant dans la guerre qui ravage cette région depuis des années. Même si la Paix est encore loin, la fin de l'occupation territoriale de Daesh est la première étape pour le rétablissement d’une vie normale dans ces zones. Depuis la fin des hostilités on assiste à un retour des réfugiés dans les zones où la guerre et plus largement les violences se sont estompées (cf. Déclaration du HCR de juin 2017).

Par | 2017-12-12T13:01:30+00:00 1 décembre 2017|Communiqués|

Engagement des forces armées en Syrie : un seul ennemi, l’Etat islamique

Communiqué de presse de Marion Maréchal - Le Pen et Gilbert Collard, Députés Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard ont voté en faveur du prolongement de l’engagement des forces françaises en Syrie, mercredi 25 novembre. La prolongation de l’engagement de la France en Syrie s’impose pour relever un défi double : remporter la guerre contre l’islamisme et mettre un terme à la submersion migratoire sans précédents par laquelle s’infiltrent des terroristes djihadistes pour toucher la France en plein cœur.

Par | 2015-11-26T10:02:19+00:00 25 novembre 2015|Communiqués|

Rejet de la transmission par les services syriens de la liste des djihadistes français : Valls doit s’expliquer !

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen Dans un entretien accordé à l'hebdomadaire Valeurs actuelles, Bernard Squarcini, ancien patron de la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI) révèle que Manuel Valls aurait rejeté, il y a deux ans, une offre des services syriens proposant alors de communiquer la liste des djihadistes français engagés en Syrie. Ce refus serait profondément révélateur de l'attitude irresponsable du gouvernement socialiste, manifestement prêt à sacrifier la sécurité des Français sur l'autel de ses choix diplomatiques et géopolitiques pour le moins hasardeux.

Par | 2015-11-19T10:15:37+00:00 19 novembre 2015|Communiqués|

L’asphyxie de la Syrie, un bol d’oxygène pour l’Etat islamique

Question écrite de Marion Maréchal-Le Pen, Député de vaucluse Marion Maréchal-Le Pen interroge M. le ministre des affaires étrangères et du développement international sur la politique des sanctions économiques à l’encontre de la Syrie. Depuis 2011, l’Union européenne a décidé unilatéralement d’appliquer des mesures restrictives à l’encontre de l’Etat syrien portant notamment sur un embargo pétrolier, des restrictions sur certains investissements, l’interruption d’achats de titres syriens et l’interdiction des opérations des banques syriennes avec l’Union européenne.

Par | 2015-10-22T13:25:20+00:00 22 octobre 2015|Interventions|

Interventions d’Edouard Ferrand au Parlement européen

- Edouard Ferrand, député français du Parlement européen (ENL) est intervenu en commission plénière au sujet de la Libye et de la Syrie, rappelant l'énorme responsabilité de l'Union Européenne dans ces deux crises dramatiques. - Edouard Ferrand est intervenu en commission plénière au sujet de la Turquie, réaffirmant que ce pays n'est pas européen, rappelant également l'occupation de Chypre, le soutien de la Turquie aux islamistes, la répression des journalistes et des opposants au régime.

Par | 2015-10-09T13:22:05+00:00 9 octobre 2015|Interventions|

Engagement des forces armées en Syrie : panser les plaies du mimétisme atlantiste du RPS

Communiqué de presse de Marion Maréchal-Le Pen et de Gilbert Collard, Députés Pour évoquer l’engagement des forces françaises en Syrie, l’Assemblée nationale qui n’a de nationale que le nom, a débattu sans le Front National privé de parole. Les responsables de ce drame restent donc entre eux pour veiller, à la chandelle de leur discours, le cadavre de leurs décisions aberrantes. Nicolas Sarkozy et François Hollande sont responsables du chaos d’où surgissent les monstres du djihadisme, du terrorisme, de l’Etat islamique, des migrations submergeantes, que les lâchetés rendent inendiguables. L’un et l’autre, Nicolas Sarkozy et François Hollande, chacun sur son strapontin historique, a contribué à ce chaos criminel.

Par | 2015-09-16T08:42:35+00:00 16 septembre 2015|Communiqués|

Prise de Palmyre par l’Etat Islamique : les djihadistes peuvent remercier François Hollande !

Edito de Nicolas Bay (22.05.2015), Secrétaire Général du Front National La conquête par les djihadistes de l’Etat Islamique de la ville de Palmyre, l'un des plus importants foyers culturels antiques, a mis en pleine lumière l'indifférence et l'immobilisme de la coalition internationale qui a préféré sacrifier les populations civiles et un patrimoine inestimable plutôt que d'apporter son concours à l'armée syrienne. Dans ce contexte de chaos généralisé, on ne répétera jamais assez combien la responsabilité des gouvernements UMP et PS est grande dans la flambée djihadiste, que ce soit au Proche Orient ou au Maghreb.

Par | 2015-05-22T18:37:04+00:00 22 mai 2015|Tribunes libres|