Chaos à Calais : échecs et incompétence de l’UMPS !

| Tribunes libres - 31 juillet 2015
  • Nicolas Bay - Officiel

Edito de Nicolas Bay (31.07.2015), Secrétaire Général du Front National

Ces dernières semaines, le site d’Eurotunnel a été assailli quotidiennement par des clandestins désireux de rejoindre l’Angleterre. Dans la nuit de lundi à mardi, plus de 2000 immigrés illégaux ont envahi le site du tunnel sous la Manche. Depuis le 1er janvier, ce sont au total plus de 37 000 clandestins qui ont été interceptés.

Face au chaos migratoire, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a, toute honte bue, fui ses responsabilités en adressant une lettre à la société Eurotunnel, l’accusant de “ne pas assez agir” face à l’afflux de clandestins. Ces propos stupéfiants trahissent toute la faiblesse du gouvernement : rejeter la faute sur un concessionnaire privé alors qu’il revient avant tout au ministre de l’Intérieur de veiller à l’ordre public et à la sécurité des Français, voilà qui constitue un terrible aveu d’impuissance !

Depuis 40 ans, les partis politiques du système ont mené une politique d’immigration massive et incontrôlée. Le chaos qui règne actuellement à Calais n’est que la conséquence, épouvantable mais inévitable, de cette politique. Les dirigeants UMPS en sont réduits à composer avec la tempête du vent qu’ils ont eux-mêmes semé ! Ni les pseudo-républicains (qui ont accentué la catastrophe avec leur aventure militaire désastreuse en Libye), ni le PS, ne prendront les mesures qui s’imposent.

Il faut en finir avec le laxisme et tous les clandestins doivent être expulsés d’urgence ! Une telle action enverrait un signal clair vers les candidats à l’émigration, mais aussi à tous les passeurs criminels dont les réseaux prospèrent grâce à la faiblesse de l’État qui a fait du “laissez faire, laissez passer” sa funeste devise. Pour mettre un terme à cette situation dramatique, dont les Calaisiens sont les premières victimes rappelons-le, et plus généralement au désordre, il faut aussi suspendre les accords de Schengen et rétablir la maîtrise de nos frontières. Le droit de décider qui peut entrer sur le territoire national doit revenir aux Français et à eux seuls ! La réponse doit enfin être à la hauteur de la menace. Nous le savons bien : nous sommes les seuls à posséder la détermination nécessaire, le courage même, d’affronter les événements.

Avant de nous lancer dans la campagne des élections régionales, je souhaite d’excellentes vacances à toutes celles et ceux qui ont la chance de profiter de quelques jours de repos estival. Dès la rentrée de septembre les patriotes, tournés vers l’avenir et unis derrière Marine Le Pen, seront en ordre de bataille pour libérer nos régions, puis notre pays, des représentants de la caste UMPS qui s’attaquent à tout ce qui fait notre force, notre identité, et notre fierté ! Face à ceux qui veulent en finir avec la France, montrons leur que rien ne nous détournera de notre mission : celle de la sauvegarde et la perpétuation de notre nation, de sa civilisation, et de ses valeurs. C’est grâce à cet état d’esprit combatif, qui nous pousse à agir et à ne jamais renoncer, que nous remporterons les victoires de demain.

Par | 2015-07-31T18:05:42+00:00 31 juillet 2015|Tribunes libres|

À propos de l'auteur :