«Je ne laisserai pas Emmanuel Macron se déclarer progressiste»

| Tribunes libres - 7 septembre 2018
  • Louis Aliot

Les faits – Pressenti parmi d’autres pour mener la liste Rassemblement national (RN) aux européennes, le député des Pyrénées-Orientales et vice-président du parti appelle à ne pas laisser le monopole du « progrès » à Emmanuel Macron. De manière inédite, Louis Aliot défend l’utilité de l’Europe en matière économique, culturelle, technologique, rompant clairement avec la ligne souverainiste défendue par le parti de Marine Le Pen jusqu’en 2017, en particulier par Florian Philippot.

Lire la suite sur le site de L’Opinion

Par | 2018-09-07T15:07:01+00:00 7 septembre 2018|Tribunes libres|

À propos de l'auteur :

Louis Aliot
Louis Aliot
Député

Voir tous les articles de